08.05.2012

Corée du Sud: pose de la première pierre de Shin-Ulchin 1 et 2

La première pierre des deux nouvelles tranches nucléaires Shin-Ulchin 1 et 2 a été posée le 4 mai 2012 en Corée du Sud. Les deux réacteurs sont de conception indigène.

C'est en présence du président de la Corée du Sud Lee Myung-bak et de plus de 700 riverains que l'électricien national Korea Hydro & Nuclear Power Co. a célébré la pose de la première pierre de Shin-Ulchin 1 et 2. Il s'agit en l'espèce de deux réacteurs avancés à eau sous pression du type indigène APR-1400, leur puissance unitaire étant de 1400 MW environ. La construction de la première tranche devrait être menée à terme en avril 2017 et celle de la seconde, en février 2018.

Fabrication sud-coréenne

Tous les composants majeurs sont fabriqués localement, a expliqué le Ministry for Knowledge Economy. Ces réacteurs signent un tournant dans le programme nucléaire commercial de la Corée du Sud, puisque le pays n'aura plus recours à des produits étrangers pour les principaux composants, a-t-il précisé. Les enseignements tirés de Fukushima-Daiichi – en particulier au niveau des mesures de sécurité – ont par ailleurs été intégrés à la conception. Les coûts de construction sont estimés à 7000 milliards de wons (CHF 5,6 mia.).

Le site de Shin-Ulchin (= nouveau Ulchin) est implanté à quelque 220 km au sud-est de la capitale Seoul, sur la côte est du pays. Six réacteurs à eau sous pression, à savoir Ulchin 1 à 6 sont déjà exploités à proximité immédiate.

Lee Myung-bak lors de la pose de la première pierre de Shin-Ulchin 1 et 2: «L'énergie nucléaire n'est pas une simple option, elle est impérative.»
Source: Korea.net
Source: 
M.A./P.V. d'après le Korea Herald du 4 mai 2012