11.06.2019

États-Unis: Pilgrim mise à l’arrêt définitif

L’entreprise américaine Entergy Corporation a arrêté le réacteur Pilgrim 1 fin mai 2019. Elle a définitivement déconnecté l’installation du réseau pour des raisons économiques. 

Le 31 mai 2019 à 17h28, heure locale, la tranche Pilgrim 1 (BWR, 677 MW), située dans l’État américain du Massachusetts, a été arrêtée pour la dernière fois. La tranche a alimenté la région en électricité durant 46 ans et cinq mois. D’après Entergy, différents facteurs financiers ont conduit à sa mise à l’arrêt définitive, notamment les prix de gros de l’électricité relativement bas.

Entergy avait déjà fait part de son souhait de mettre à l’arrêt la tranche Pilgrim 1 de manière anticipée fin 2015. Avant cela, la durée d’exploitation de la tranche avait été prolongée de 20 ans, soit jusqu’en 2032. La mise à l’arrêt définitive avait été annoncée par l’exploitante en avril 2016. En 2018, Entergy avait autorisé la vente de Pilgrim 1, une fois arrêtée, à Holtec International en vue de son démantèlement. La transaction sera achevée cette année. Les travaux de démantèlement seront réalisés par Comprehensive Decommissioning International (CDI) – une coentreprise regroupant Holtec et le Canadien SNC-Lavalin Group Inc.

Entergy exploite trois autres tranches nucléaires dans le cadre du commerce sur le marché de l’électricité (merchant power business): Indian-Point 2 et 3, dans l’État de New York, et Palisades, dans le Michigan. Les trois installations seront arrêtées définitivement en 2020, 2021 et 2022. Entergy souhaite ensuite se retirer de ce segment. Elle possède et exploite par ailleurs cinq tranches dans le cadre du commerce sur le marché de l'approvisionnement (regulated utility business): Arkansas-Nuclear-One 1 et 2, Grand-Gulf 1, River-Bend 1 et Waterford 3. L’entreprise a déclaré qu’elle souhaitait poursuivre l’exploitation de ces installations.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué d’Entergy du 31 mai 2019