31.03.2020

États-Unis: prolongation d’exploitation d'une installation de conversion de l’uranium

L’autorité américaine de sûreté nucléaire (NRC) a prolongé de 40 ans le permis d’exploitation de l’installation de conversion d’uranium de Honeywell International Inc. à Metropolis, dans l’État de l’Illinois. L’installation pourra ainsi fonctionner jusqu’au 24 mars 2060.

La transformation de l’uranium est une étape importante dans le cycle du combustible. L’installation de Honeywell Metropolis Works reçoit de l’oxyde d’uranium issu de broyeurs et d’installations de retraitement à ciel ouvert, qu’elle transforme en hexafluorure d’uranium (UF6). L’UF6 est ensuite transporté vers d'autres installations où il est enrichi avant d’être transformé en combustible destiné aux réacteurs en service commercial.

Honeywell avait remis à la NRC sa demande de renouvellement du permis d’exploitation en février 2017. Lors de l’examen, les collaborateurs de la NRC se sont concentrés sur le financement de la désaffectation, les impacts de l’installation sur l’environnement durant l’exploitation, les modifications de l’installation et la sécurité ainsi que les contrôles dans le cadre de la surveillance de l’usure et du vieillissement des matériaux. La NRC est arrivée à la conclusion que l'autorisation d’exploitation ne représentait aucun risque excessif pour la santé de la population et pour la sécurité, et qu’elle n’impactait pas l’environnement.

Honeywell Metropolis Works est actuellement à l’arrêt avec une faible quantité de matériau sur place.

Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse de la NRC du 25 mars 2020