23.11.2021

États-Unis: un soutien à des technologies nucléaires prometteuses

Le Département américain de l’énergie (DOE) soutient financièrement la commercialisation de technologies nucléaires avancées. Cela concerne notamment l’élaboration d’une étude d’aptitude d’un site à Puerto Rico pour les petits réacteurs modulaires (Small Modular Reactors, SMR) et les microréacteurs.

D’après le DOE, 8,5 millions de dollars au total seront investis dans cinq projets menés par l’industrie à travers le pays, notamment dans le développement de nouveaux outils de modélisation et de simulation par le DOE. Parmi les activités de recherche, des analyses de site permettront de décider de l’utilisation de réacteurs avancés sur l’île et dans des applications maritimes.

Dans le cadre d'un des projets, l’organisation d’utilité publique Nuclear Alternative Project (NAP) étudie l’aptitude générale d’un site de Puerto Rico à accueillir des SMR et des microréacteurs. D'après la NAP, les résultats de cette étude permettront d'accélérer la commercialisation de ces technologies sur les petites îles et les sites reculés. Ce projet nécessite un financement d’environ 1,6 million de dollars.

Une étude de la NAP en date de 2020 arrivait à la conclusion que les centrales nucléaires avancées offraient plusieurs avantages: des coûts de l'électricité réduits, une charge de base pauvre en carbone, et une dépendance minime aux importations de combustible, l’ensemble se traduisant par «une sécurité d'approvisionnement et une fiabilité élevées». Ces éléments sont indispensables afin de garantir un secteur de production et un secteur industriel robustes à Puerto Rico. D'après le rapport, suite à l’ouragan Maria de septembre 2017, la pénurie d’électricité et l’insuffisance des services de base ont causé plus de 3000 décès. La faisabilité des réacteurs nucléaires avancés sur cette île des Caraïbes, qui appartient au territoire américain, doit être étudiée.

Parmi les autres projets encouragés figurent l’initiative de Terrestrial Energy sur le développement d'une approche de gestion des incertitudes dans le cadre de la modélisation de systèmes d’échappement utilisés dans les réacteurs aux sels fondus ainsi qu’un projet de l’American Bureau of Shipping, qui étudie les obstacles dans le domaine maritime, dans le but de mettre rapidement à disposition de nouvelles technologies de réacteur adaptées.

Le DOE souhaite commercialiser de nouvelles technologies de réacteur dans de petites îles telles que Puerto Rico (coup d'œil sur la vieille ville de San Juan).
Source: Wikipedia.org
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l’Office of Nuclear Energy du 18 novembre 2021