10.03.2020

Grande-Bretagne: Hinkley-Point-C2 est en construction

Les travaux de construction du second EPR sur le site de Hinkley Point C ont été officiellement lancés en décembre 2019.

D’après le système d’information sur les réacteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) début mars 2020, Hinkley-Point-C2 est officiellement en construction depuis le 12 décembre 2019. EDF Energy plc a par ailleurs confirmé au Forum nucléaire suisse le lancement de la construction du second EPR sur le site de Hinkley Point C. Deux EPR d’une puissance électrique nette de 1600 MW chacun sont ainsi en construction sur le site situé à 45 km au sud-ouest de Bristol, dans le comté du Somerset, en Angleterre. Les travaux de construction pour la tranche Hinkley-Point-C1 ont été lancés en décembre 2018.

En septembre 2019, dans le cadre d’une nouvelle estimation des coûts, EDF Energy avait revu à la hausse les coûts totaux associés à la construction des deux EPR de Hinkley Point C, de 21,5 milliards de livres à 22,5 milliards de livres (CHF 26,3 à 27,5 mia.). Par rapport à l’estimation précédente, en date de 2017, cela représente une augmentation comprise entre 1,9 milliard et 2,9 milliards de livres sterling. Les deux installations étant construites dans le cadre d’un «Contract for Difference» (CfD), l’augmentation des coûts n’est pas répercutée sur le prix de l’électricité payé par les clients finaux.

D'après le ministère britannique de l’Énergie, les deux tranches EPR de 1600 MW de Hinkley Point C approvisionneront en électricité 6 millions de foyers, soit une région deux fois plus grande que Londres. Elles couvriront ainsi 7% du besoin en électricité du pays et permettront d'éviter des émissions annuelles de CO2 à hauteur de 9 millions de tonnes. Depuis la mise en service de Sizewell B en 1995, Hinkley Point C est le premier projet de nouvelle construction britannique.

Le premier béton sur le site de Hinkley-Point-C2 a été coulé en décembre 2019. Les fondations du second EPR sur le même site devraient être achevées en juin 2020.
Source: EDF Energy
Source: 
M.B./C.B. d'après PRIS de l’AIEA du 4 mars, et un e-mail d’EDF Energy du 5 mars 2020