17.12.2018

IFSN: évaluation de l’évènement survenu à Leibstadt

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a classé au niveau 1 de l’Echelle internationale des évènements nucléaires et radiologiques Ines l’évènement survenu sur le système de refroidissement en avril 2018 à la centrale nucléaire de Leibstadt. La dissipation de la chaleur du réacteur aurait pourtant été garantie à tout instant en cas de défaillance.

Sur la deuxième moitié d’avril 2018, trois des cinq systèmes partiels des systèmes de secours et de refroidissement d’urgence de la centrale nucléaire de Leibstadt n’étaient pas, ou seulement partiellement, en fonction. L’exploitante, la KKL, avait alors établi un rapport à l’intention de l’IFSN. Après évaluation, cette dernière a décidé de classer l’évènement au niveau 1 (anomalie) de l’Echelle internationale des évènements nucléaires et radiologiques Ines, qui compte sept niveaux au total.

Indisponibilité 1: position erronée de soupapes dans une division du système de secours SEHR

Lors d’un test de routine, la KKL a constaté le 4 mai 2018 que deux soupapes de l’eau de refroidissement du système de secours SEHR (Special Emergency and Heat Removal System) étaient fermées par erreur. Les soupapes se trouvaient dans cette position depuis le test précédent, en date du 23 février 2018. En cas défaillance, le refroidissement d’une des deux pompes principales du système de secours n’aurait pas été assuré à long terme. Etant donné que le système SEHR comprend deux systèmes partiels (appelés divisions), la deuxième division aurait assuré le fonctionnement du système en cas de défaillance de la pompe en question.

Indisponibilité 2: révision de la première division du système de refroidissement d’urgence du cœur du réacteur

Du 3 au 28 avril 2018, la KKL a procédé, conformément au calendrier, à la révision de la première division du système de refroidissement d’urgence du cœur du réacteur, parallèlement à la disponibilité limitée du système de secours SEHR décrit ci-dessus, et qui n’était pas connue à l’époque. Le système de refroidissement d’urgence comprend au total trois divisions.

Indisponibilité 3: un moteur diesel de secours ne s’allume pas correctement

Le 2 mai 2018, le moteur diesel de secours de la troisième division du système de refroidissement d’urgence s’est allumé avec du retard lors d’un test de fonctionnement périodique en raison d’une erreur dans le système de contrôle. Le dernier test réussi avait eu lieu le 26 mars 2018. D’après l’IFSN, étant donné qu’on ne connaissait pas le moment d’origine de l’erreur, on a supposé – en vertu de la norme ENSI-A06 – que l’indisponibilité avait duré la moitié du temps écoulé entre les deux tests, soit du 14 avril au 3 mai 2018.

Ainsi, entre le 14 et 28 avril 2018, trois des cinq divisions du système de secours et du système de refroidissement d’urgence n’étaient donc pas opérationnels, ou seulement partiellement. Toutefois, la dissipation de la chaleur du réacteur aurait été garantie à tout moment en cas de défaillance grâce à la deuxième division du système SEHR et à la deuxième division du système de refroidissement d’urgence, malgré les indisponibilités qui se sont chevauchées.

Mesures prises

D’après l’IFSN, la KKL a pris des mesures destinées à mieux identifier de telles défaillances consécutives à une mauvaise position des soupapes dans le système de secours. De son côté, l’IFSN a demandé d’autres examens, qui doivent comprendre également des analyses appelées «Root-Cause», afin de mieux comprendre pourquoi la position erronée des soupapes n’a pas été identifiée plus tôt.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 12 décembre 2018

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.