03.05.2021

Iter: installation de la première bobine du champ poloïdal

La bobine située tout en dessous – la bobine de champ poloïdal n°6 (PF6) – a été placée dans la fosse du tokamak du réacteur thermonucléaire expérimental international (Iter).

La manipulation consistant à déplacer la PF6 depuis la halle de montage jusqu’à la fosse du tokamak, et à la positionner sur des structures porteuses temporaires, a duré environ huit heure et demie. Elle avait été longuement étudiée en amont. Lorsque toutes les bobines du champ toroïdal auront été mises en place, la PF6 prendra sa position définitive. «Il s’agit d’une étape symbolique pour l’ensemble des partenaires car elle va rendre possible le montage et l’installation des autres bobines d’Iter», a déclaré Alessandro Bonito-Oliva, gestionnaire du programme des aimants chez Fusion for Energy (F4E), l’organisation qui dirige la contribution européenne au programme Iter.

La PF6 a été fabriquée par l’Institut of Plasma Physics (Asipp) de l’Académie des Sciences chinoises, avant d’être testée en France. C’est l’aimant le plus lourd de tous les aimants supraconducteurs d’Iter. Elle pèse environ 350 tonnes pour un diamètre extérieur d’environ 11,2 mètres. Étant donné qu’il s’agit de l’aimant tout en dessous sur les six aimants circulaires qui entourent la chambre à vide d’Iter, la PF6 été placée en premier dans la fosse du tokamak.

La bobine de champ poloïdal n°6 est abaissée dans la fosse du tokamak à l’aide d’un pont roulant bipoutre.
Source: Organisation Iter
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de F4E du 23 avril 2021 et l’Iter Newsline du 26 avril 2021