06.10.2015

Iter: l’achat des supraconducteurs bientôt finalisé

Il y a environ huit ans, Iter Organization a introduit la standardisation de la production des supraconducteurs destinés au réacteur expérimental thermonucléaire international (Iter). Depuis, près de 70% des longueurs de câbles supraconducteurs ont été validés par Iter Organization et l’acquisition de ces composants est en passe d’être finalisée.

La procédure d’acquisition des supraconducteurs a été lancée en 2007, lorsque qu’Iter Organization a développé un système garantissant la standardisation de la production des éléments. Dans les deux ans qui ont suivi, Iter Organization a signé pas moins de onze accords de fourniture avec les Agences Domestiques des pays membres.

La mise en place d’une standardisation de la production au niveau mondial a imposé des exigences rigoureuses en termes de technologie et de qualité. A l’exception de l’Inde, tous les membres d’Iter interviennent dans le cadre de la production des brins de matériau supraconducteurs. Ainsi, la Chine, la Corée, les Etats-Unis, l’Europe, le Japon et la Russie se sont engagés à fabriquer ensemble au total quelque 200 km de câbles supraconducteurs, pour une valeur de l’ordre de 610 millions d’euros (CHF 665 mio.).

D’après ses propres déclarations, Iter Organization a déjà validé environ 70% des longueurs de câbles supraconducteurs produites. Les responsables ont fêté la collaboration des nombreux partenaires le 17 septembre 2015 sur le site d’Iter, à Saint Paul-lez-Durance, en France.

Les câbles supraconducteurs font partie des composants importants d’une centrale de fusion. Ils permettront ici de confiner, sans contact, le plasma chaud à une chaleur pouvant atteindre 170 millions de K dans la chambre à vide.

Le directeur général d’Iter, Bernard Bigot (à gauche), inaugure la plaque sur laquelle figure la liste des partenaires ayant participé à la fabrication des supraconducteurs.
Source: Iter Organization
Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse d’Iter du 17 septembre 2015