08.11.2018

Japon: décision de désaffectation pour la plus ancienne tranche d’Onagawa

Tohoku Electric Power Company a décidé de désaffecter la tranche 1 de la centrale nucléaire d’Onagawa, dans la préfecture de Miyagi, au nord de Fukushima. L’entreprise souhaite toutefois remettre en service d’autres tranches.

Pour justifier sa décision, Tohoku Electric invoque notamment les problèmes que poserait la mise en œuvre de mesures supplémentaires. La durée de fonctionnement escomptée et la quantité d’électricité qui en résulterait ont également pesé dans la balance. D’après l’entreprise, dans ce contexte, la puissance de la tranche, comparativement réduite, d’environ 500 MW, ne justifie pas un redémarrage.

Onagawa 1 est la plus ancienne tranche de la centrale nucléaire exploitée par Tohoku Electric. Outre Onagawa 1, 2 et 3, l’exploitante a également en charge le fonctionnement de Higashidori 1, dans la préfecture d’Aomori. La tranche a été mise en service commercial en 1984, et avait été suivie d’Onagawa 2 en 1995, d’Onagawa 3 en 2002 et de Higashidori 1 en 2005. En termes de puissance, Onagawa 1 est la plus petite tranche de l’entreprise. Onagawa 2 et 3 possèdent une puissance électrique nette de 796 MW chacune. Avec 1067 MW, Higashidori 1 est quant à elle l’installation la plus puissance de l’électricien.

Jusqu’à aujourd’hui, Tohoku Electric a remis à l’autorité de sûreté nucléaire japonaise (NRA) une demande de remise en service pour deux tranches: en décembre 2013 pour Onagawa 2 et en juin 2014 pour Higashidori 1. Aucune demande pour Onagawa 3 n’a été remise pour le moment.

Le sous-sol de la tranche Onagawa 2 avait été sévèrement touché par le gros séisme de mars 2011. Les structures porteuses de l’installation avaient toutefois été «incroyablement épargnées», avait estimé une équipe d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en 2012. Onagawa avait ainsi pu à nouveau fonctionner de manière sûre. Le site sera également protégé par un mur de 30 mètres de haut, actuellement en construction.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de Tohoku Electric du 25 octobre 2018