24.11.2010

Kazakhstan: fin de la mise à l'arrêt du BN-350

La National Nuclear Security Administration (NNSA) et ses partenaires internationaux viennent de fêter la fin d'une campagne de grande envergure pour l'entreposage sûr à long terme de 10 t d'uranium hautement enrichi et de 3 t de plutonium militaire retirées du réacteur à neutrons rapides BN-350 situé au Kazakhstan.

Tout au long de l'année dernière, ces matières radioactives ont été transportées en douze convois d'Aktau sur la mer Caspienne vers un nouvel entrepôt sûr de stockage sur le long terme situé à 3000 km de là dans le Kazakhstan oriental. Les assemblages combustibles extraits continuent à y être surveillés par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Selon la NNSA, ces matières fissibles pourraient en théorie suffire pour la fabrication de 775 armes nucléaires.

Les transports ont été assurés dans le cadre de l'Initiative mondiale de réduction des menaces nucléaires (GTRI) en collaboration étroite avec le ministère kazakh de l'Industrie et de la technologie et d'autres autorités.

A la mi-1999, le gouvernement kazakh a décidé la mise à l'arrêt du BN-350 avec une aide internationale.

Source: 
M.A./P.C. d'après un communiqué de presse de la NNSA du 16 novembre 2010