06.11.2015

La Chine fournit des fils supraconducteurs pour Iter

L’achèvement du dernier lot de production de fils de niobium-étain de Western Superconducting Technologies Co. Ltd. (WST) a été célébré en Chine le 21 septembre 2015. Ces fils supraconducteurs sont nécessaires au réacteur expérimental thermonucléaire international (Iter).

Dans le cadre du contrat signé en 2008 avec l’organisation Iter, la Chine s’était engagée à livrer des fils de niobium-étain (Nb3Sn) pour un poids total d’environ 35 tonnes. La célébration tenue dans la ville de Xian, sur le site de WST, marque la conclusion dans les délais de ce mandat de fourniture. Des représentants de l’organisation Iter, de la Chinese Domestic Agency ainsi que des autorités locales et de l’industrie étaient présents pour le transport du dernier lot de fils. Les fils seront livrés à un fabricant de câbles en Chine.

En 2009, la Chinese Domestic Agency avait nommé WST fabricant unique du fil de niobium-étain. WST avait commencé la production en série en 2011, après le succès de tests d’échantillons sur l’unique installation de test de supraconducteurs en Europe, Sultan, à l’Institut Paul-Scherrer (PSI), à Villigen. 

Une production mondiale

En 2007, l’organisation Iter avait élaboré un système pour la fabrication standardisée de supraconducteurs au niveau mondial. A l’exception de l’Inde, tous les membres d’Iter participent à la fabrication des fils supraconducteurs. Ainsi, non seulement la Chine, mais aussi la Corée, les Etats-Unis, l’Europe, le Japon et la Russie se sont aussi engagés à produire des supraconducteurs. En septembre 2015, l’organisation Iter avait pu annoncer que près de 70% des supraconducteurs produits dans le monde entier lui avaient été fournis et que l’approvisionnement en ce type de composants arrivait bientôt à son terme.

Source: 
M.B./T.M. d’après un communiqué de presse d’Iter du 12 octobre 2015