15.10.2020

«La Suisse ne pourra pas se passer de si tôt de ses centrales nucléaires»

En publiant un mémorandum très remarqué, deux scientifiques, Anna Veronika Wendland et Rainer Moormann, tentent de relancer le débat sur l’abandon de l’atome en Allemagne. Intitulé «Pourquoi nous avons encore besoin des centrales nucléaires allemandes», le document demande la poursuite de l’exploitation des six centrales nucléaires encore en service dans le pays, au titre d’un tournant énergétique revu à la lumière de l’urgence climatique.

Dans un entretien avec le «Bulletin» du Forum nucléaire suisse, Mme Wendland expose les motifs et les objectifs de son intervention. De son point de vue, la Suisse gère intelligemment son parc nucléaire. Son mémorandum, dit-elle, est même une solution suisse: