06.04.2020

La tranche nucléaire russe BN-600 pourra fonctionner cinq ans de plus

L’autorité russe de sûreté nucléaire Rostechnadzor a prolongé de cinq ans le permis d’exploitation de la tranche 3 de la centrale nucléaire de Beloïarsk.

Beloïarsk 3 est un surgénérateur refroidi au sodium d’une puissance électrique nette de 560 MW. La tranche BN-600 est en exploitation depuis 1980. «En 2009, un programme de rééquipement général portant sur l’ensemble des domaines de la sécurité avait été lancé», a déclaré l’exploitante Rosenergoatom. Un an plus tard, l’installation satisfaisait aux nouvelles exigences de sécurité et une prolongation de la durée de vie jusqu’en 2025 aurait été possible sur cette base, avait poursuivi Rosatom. Toutefois, Rostechnadzor avait décidé de ne prolonger le permis d’exploitation de Beloïarsk 3 que de dix ans et avait demandé un justificatif supplémentaire pour l'aptitude au fonctionnement de composants irremplaçables. Les examens réalisés depuis par l’entreprise russe OKBM Afrikantow, en collaboration avec l’Institut Kurchatov, ont montré qu’il était techniquement possible de poursuivre le fonctionnement du réacteur de manière sûre. Ainsi, Rostechnadzor a finalement décidé de prolonger le permis d’exploitation de Beloïarsk 3 jusqu’en 2025.

«Nous avons achevé les travaux en lien avec la prolongation de l’exploitation de la tranche 3 jusqu’en 2025», a déclaré le chef de la centrale, Ivan Sidorov. «Au cours de nos investigations, nous avons démontré que les paramètres techniques du BN-600 rendaient possible une exploitation jusqu’en 2040.» Ivan Sidorov a ensuite ajouté que JSC Atomproject développait actuellement un projet d’investissement pour une prolongation supplémentaire de la durée de vie de l’installation. Ces travaux devraient être achevés en 2024. Après cela, Rosenenergoatom déposera une demande de prolongation de la licence à Rostechnadzor jusqu’en 2040.

Outre Beloïarsk 3, un autre surgénérateur est en exploitation sur le site de Beloïarsk, dans l’oblast de Sverdlovsk, à environ 1500 km à l’est de Moscou: Beloïarsk 4, du type BN-800, en service depuis 2015. Beloïarsk 1 avait été mis à l'arrêt définitif en 1983 et Beloïarsk 2 en 1990. Les deux réacteurs étaient les premiers réacteurs modérés au graphite au monde à être mis en service commercial, dans les années 1960. La Russie prévoit de construire sur le même site deux surgénérateurs encore plus puissants de la série BN, de 1200 MW.

Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse de Rosenergoatom du mercredi, 1er avril 2020