03.04.2020

L’AIEA fournit des appareils de test pour lutter contre la propagation du coronavirus

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a envoyé les premiers appareils médicaux de dépistage du nouveau  coronavirus – à l’origine du Covid-19 – dans plus de 40 pays. Ces équipements ont une valeur de 4 millions d’euros.

L’AIEA envoie une première livraison d’appareils dans plus de 40 pays afin de soutenir ces derniers dans le dépistage rapide de la maladie à l’aide de la technique de diagnostic appelée RT-PCR (réaction en chaîne par polymérase après transcription inverse). Celle-ci représente actuellement le procédé le plus précis pour identifier le virus. Cette aide immédiate fait partie des réponses apportées par l’AIEA aux demandes d'assistance émanant de quelque 90 États membres pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Des douzaines de laboratoires d’Afrique, d’Asie, d’Europe, d’Amérique latine et des Caraïbes vont ainsi recevoir des appareils et des kits de dépistage, des réactifs ainsi que des consommables destinés aux laboratoires afin d’accélérer les tests nationaux, cruciaux pour contenir l’épidémie. Ils recevront également des équipements de sécurité tels que des équipements de protection individuel et des armoires de laboratoire afin de rendre possible une analyse sûre des échantillons prélevés. D’autres livraisons d’équipements seront effectuées dans les semaines à venir à d'autres pays demandeurs, a expliqué l’AIEA.

L’AIEA recourt ici à ses propres ressources ainsi qu’à des fonds extra-budgétaires octroyés à l’aide d’urgence. Ainsi, à ce jour, les États membres ont accordé des moyens financiers hors budget à hauteur de plus de 9,5 millions d’euros, dont 6 millions de dollars de la part des États-Unis, 5 millions de dollars du Canada et 500’000 euros des Pays-Bas. L’Australie a elle aussi promis une aide substantielle. En outre, la Chine a déjà donné des appareils de dépistage, des réactifs et autre matériel médical d’une valeur de 2 millions de dollars, et a annoncé qu’elle mettrait à disposition sa main-d’œuvre spécialisée.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l’AIEA du 1er avril 2020