20.05.2020

Le Département américain de l’énergie (DOE) soutient les concepts de réacteur avancés

Le Département américain de l’énergie (DOE) a créé un nouveau programme de développement de réacteurs avancés. Le financement initial de 160 millions de dollars permettra de construire deux réacteurs avancés de démonstration, qui devraient être opérationnels d’ici cinq à sept ans.

LD’après le DOE, le programme baptisé Advanced Reactor Demonstration Program (ARDP) soutiendra l’industrie privée américaine dans le cadre de la démonstration des réacteurs avancés. Des partenariats entre le DOE et l’industrie sur la base d’une participation aux coûts permettront de mettre à la disposition de l’ARDP un financement initial de 160 millions de dollars. Avant cela, le Congrès américain avait accordé 230 millions de dollars au lancement d'un programme de démonstration pour les réacteurs avancés, au titre du budget 2020.

Actuellement, les demandeurs peuvent bénéficier d'un soutien de trois manières possibles :

  1.  «Démonstration de réacteurs avancés»: On attend ici qu’un réacteur avancé entièrement fonctionnel soit disponible dans les cinq à sept ans suivant l’attribution des fonds.
  2.  «Réduction du risque pour les projets de démonstration futurs»: Entre deux et cinq équipes supplémentaires bénéficieront d’un soutien pour relever des défis portant sur la technique, l’exploitation et la réglementation pour pouvoir se préparer aux possibilités de démonstration futures.
  3.  «Concepts de réacteurs avancés»: Un soutien est accordé ici à au moins deux partenariats public-privé souhaitant mettre au point des conceptions innovantes et polyvalentes avec un potentiel de mise sur le marché à l’horizon 2035. 

Les demandes de financement peuvent être remises jusqu’à mi-août 2020. Une journée virtuelle de l’industrie sera organisée en juin afin de donner davantage de détails aux demandeurs. Le DOE a informé que l’octroi des subventions aura lieu fin 2020.

Le ministre américain de l’Énergie, Dan Brouillette, a déclaré que les États-Unis devaient encourager l’innovation technologique ainsi que les investissements dans la recherche et le développement nucléaire, pour pouvoir renforcer le rôle de leader joué par le pays dans la prochaine génération de technologie nucléaire.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse du DOE du 14 mai 2020