27.11.2020

Le principal risque pour la Suisse est la pénurie d’électricité

Il ressort du rapport sur les risques 2020 de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) que la pénurie d’électricité, la pandémie et la panne de réseau mobile sont les principaux risques pour la Suisse.

Dans son rapport sur les risques 2020, l’OFPP a analysé au total 44 dangers relevant du domaine de la protection de la population de manière systématique, en fonction de l’ampleur des dégâts qu’ils peuvent occasionner et de leur probabilité d’occurrence ou de leur plausibilité afin de déterminer le risque que chacun représente. Le rapport sur les risques sert de base à l’optimisation de la protection en cas de catastrophe et fait partie intégrante de la politique globale de sécurité suisse.

Les dix principaux risques

1. Pénurie d’électricité
2. Pandémie de grippe
3. Panne de réseau mobile
4. Canicule
5. Tremblement de terre
6. Panne d’électricité
7. Tempête
8. Panne dans un centre de calcul
9. Afflux de personnes en quête de protection
10. Sécheresse

Le risque d'une pénurie d’électricité de longue durée durant les mois d’hivers représentait déjà le principal risque pour la Suisse dans le rapport de 2015. L’estimation des impacts économiques d’une telle pénurie est toutefois supérieure à il y a cinq ans. La panne de réseau mobile, qui a récemment été introduite dans le nouveau catalogue des risques, représente le troisième plus gros risque.

Accident dans une centrale nucléaire

L’OFPP estime que, grâce aux prescriptions légales suisses en matière de sécurité et au contrôle permanent des installations, la probabilité d’occurrence d’un accident dans une centrale nucléaire est très faible.

Source: 
M.A./C.B. d’après des communiqués de presse de l’OFPP du 26 novembre 2020 et le rapport sur les risques 2020