21.11.2013

Le programme «Mégatonnes contre mégawatts» est arrivé à son terme

Le tout dernier acheminement d’uranium faiblement enrichi et transformé par dilution, conformément au programme «Mégatonnes contre mégawatts», a quitté la Russie pour rejoindre les Etats-Unis le 14 novembre 2013.

Le 14 novembre 2013, les derniers conteneurs d’uranium faiblement enrichi ont été préparés au port de Saint-Pétersbourg dans l’objectif de rejoindre les Etats-Unis, en présence de représentants des gouvernements américain et russe et des deux entreprises impliquées dans le programme: la United States Enrichment Corporation Inc. (Usec) et la JSC Techsnabexport (Tenex), filiale du groupe étatique russe Rosatom.

Un autre évènement signant la fin du programme est prévu le 10 décembre 2013, lorsque ce même chargement partira du port de Baltimore, dans l’Etat américain du Maryland, pour rejoindre Paducah, dans le Kentucky. L’Usec procèdera alors au traitement de l’uranium utilisé initialement à des fins militaires afin qu’il puisse être réutilisé pour la production d’électricité commerciale dans les centrales nucléaires.

Le programme «Mégatonnes contre mégawatts», créé en 1993, prévoit que l’entreprise russe Tenex procède à la transformation par dilution de 500 tonnes d’uranium possédant un degré d’enrichissement initial supérieur à 90%, en uranium enrichi à 5%. Au total, pas moins de 9630 conteneurs auront été acheminés aux Etats-Unis. Le combustible obtenu a permis de faire fonctionner environ la moitié des centrales nucléaires américaines durant les 15 dernières années. Celles-ci ont produit 10% de l’électricité totale générée aux Etats-Unis sur cette période.

Après 20 ans d’existence, le programme «Mégatonnes contre mégawatts» est arrivé à son terme: le 14 novembre 2013, les derniers conteneurs des 9630 que compte le programme au total ont quitté le port de Saint-Pétersbourg pour rejoindre les Etats-Unis, remplis d’uranium initialement utilisé à des fins militaires, et redilué. L’uranium contenu dans 20’000 têtes nucléaires russes aura permis de générer quelque 7000 TWh d’électricité.
Source: Tenex
Source: 
M.B./C.B. d’après des communiqués de presse du DOE et de Rosatom du 14 novembre, et de la Tenex du 15 novembre 2013

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.