25.11.2021

L’Ukraine projette de construire des tranches AP1000

L’entreprise publique ukrainienne NNEGC Energoatom et l’entreprise américaine Westinghouse Electric Company ont signé un accord portant sur la construction de deux tranches AP1000 sur le site de Khmelnitski.

Le président d’Energoatom, Petro Kotin, a informé lors d’une manifestation en ligne que les deux AP1000 en projet possèderont une puissance de 1100 MW et coûteront 5 milliards de dollars chacun.

L’accord s’inscrit dans le cadre d’un projet à long terme d’une valeur de 30 milliards de dollars, convenu sur le principe en août 2021 au cours d’un voyage du président ukrainien Wolodymyr Selenskyj aux États-Unis. Il prévoit que Westinghouse construira au moins cinq tranches nucléaires en Ukraine.

D'après l’entreprise, l’accord relatif au premier AP1000 sur le site de Khmelnitski porte sur l’ingénierie et l’acquisition de composants sur une longue durée. La chaîne d'approvisionnement proviendra d’Ukraine à 60%.

«La durée de construction d’un réacteur est de cinq ans, à laquelle s’ajoute la durée des travaux préparatoires.», a déclaré Kotin. «Nous postulons une mise en service de deux nouveaux réacteurs en 2029, tout en visant 2027 dans l’idéal.»

D'après des informations du ministre ukrainien de l’Énergie, Herman Halouchtchenko, c’est la banque américaine Eximbank qui financera la construction des deux installations. Les parties fixent actuellement les conditions du prêt; celui-ci devrait s’étendre sur une durée de 18 ans.

Projets de nouvelles constructions

D’après M. Kotin, l’Ukraine devra construire et mettre en service 14 nouvelles tranches nucléaires d’ici à 2040 afin de remplacer les réacteurs vieillissants du pays qui seront désaffectés entretemps. Energoatom exploite quatre centrales nucléaires en Ukraine, représentant au total 15 réacteurs et une puissance globale d’environ 13ʼ100 MW. Deux projets de construction sur le site de Khmelnitski avaient été mis à l’arrêt suite à l’accident de réacteur de Tchernobyl. La tranche 3 était alors achevée à 75% et la tranche 4 à 28%. Energoatom prévoit de terminer Khmelnitski 3 avant 2025. Et les deux nouvelles tranches devraient être mises en service entre 2027 et 2029. L’entreprise prévoit également de construire de nouveaux réacteurs AP1000 sur les sites actuels de Zaporijia, Rovno et Ukraine du Sud.

Par ailleurs, quatre autres réacteurs du même type sont prévus sur le site de Tschyhyryn, dans l’oblast de Tcherkassy, ainsi que quatre autres sur un site dans l’ouest du pays encore inconnu. «Notre objectif est d’atteindre une capacité nucléaire de 24 GW d’ici à 2040. Cela sera possible grâce à nos spécialistes et partenaires internationaux», a ajouté M. Kotin.

Westinghouse fournit déjà du combustible pour les réacteurs VVER-1000 ukrainiens dans le cadre d'un programme qui aide l’Ukraine à mettre un terme à sa dépendance vis-à-vis du Russe Tvel qui, jusqu’à présent, détenait le monopole de l’approvisionnement en combustible des réacteurs VVER du pays.

Energoatom et Westinghouse signent un accord relatif à la construction de deux tranches AP1000.
Source: Energoatom
Source: 
M.A./C.B. d’après des communiqués de presse de Westinghouse et d’Energoatom ainsi que NucNet du 22 novembre 2021