10.12.2019

NRC: Turkey Point peut fonctionner 80 ans

L’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) a accédé à la demande déposée par Florida Power & Light (FP&L) concernant la prolongation du permis d’exploitation des tranches nucléaires Turkey Point 3 et 4 de 20 ans. Les deux réacteurs seront ainsi les premiers réacteurs américains à pouvoir fonctionner durant 80 ans.

Le 5 décembre 2019, la NRC a informé qu’elle avait accédé à la demande de FP&L relative à une prolongation des autorisations d’exploitation des deux tranches nucléaires Turkey-Point 3 et 4. C’est la première fois que la NRC autorise le fonctionnement d’une installation durant 80 ans. La tranche Turkey Point 3 a été mise en service commercial en 1972 et pourra désormais produire de l’électricité jusqu’en 2052. Turkey-Point 4 lui avait emboité le pas, un an plus tard; elle pourra désormais rester connectée au réseau jusqu’en 2053. Les deux réacteurs à eau sous pression sont de conception identique et affichent une puissance nette de 800 mégawatts. Le site de Turkey Point se trouve à environ 30 km au sud de Miami, dans l’État de la Floride.

Florida Power & Light avait remis à la NRC une seconde demande de renouvellement du permis d’exploitation («Subsequent License Renewal Application») des deux tranches de Turkey-Point le 30 janvier 2018. L'autorité avait officiellement lancé la procédure d’examen le 3 mai 2018.

La sécurité est décisive, pas l’âge

À ce jour, les États-Unis exploitent 96 tranches nucléaires affichant une moyenne d’âge de 40 ans, ce qui correspond à la durée de conception initiale de ces installations. Mi-novembre 2019, l’Office of Nuclear Energy du Département américain de l’énergie avait décrit la situation en ces termes: «Les centrales nucléaires américaines montrent que l’âge n’est qu’un chiffre.» La sécurité est bien plus importante.

Les exploitants ont la possibilité de remettre à la NRC des demandes de prolongation d’exploitation de 20 ans. Actuellement, 88 tranches américaines bénéficient d’une autorisation d’exploitation de 60 ans. Jusqu’à aujourd’hui, outre Florida Power & Light, deux autres exploitants ont remis à la NRC une «Subsequent License Renewal Application» dans la perspective de faire fonctionner des installations de 80 ans: Exelon Corporation pour les tranches Peach-Bottom 2 et 3, et Dominion Resources pour les tranches Surry 1 et 2. Par ailleurs, des demandes d’autorisation d’exploitation de 80 ans ont été déposées pour 14 autres réacteurs.

Source: 
M.B./C.B. d’après un communiqué de presse de la NRC du 5 décembre 2019