15.01.2014

Philippines: un plan d’action d’ici 2016 pour la centrale à l’arrêt de Bataan

Les Philippines étudient la possibilité de remettre en état la centrale nucléaire à l’arrêt de Bataan. Le ministre de l’Energie, Jericho Petilla, espère pouvoir soumettre un plan d’action correspondant d’ici fin 2016. 

Le ministre de l’Energie des Philippines souhaite remettre d’ici fin 2016 une recommandation concernant la procédure à suivre pour la centrale nucléaire à l’arrêt de Bataan. M. Petilla expliquait qu’il était même favorable à des capacités de production supplémentaires sur ce site si le projet de Bataan était poursuivi.
 
La centrale nucléaire de Bataan, située à environ 100 km au nord-ouest de la capitale de Manille, avait été achevée en 1984. En raison de divergences entre les autorités et l’entreprise américaine en charge du projet de construction, la Westinghouse Electric Co., elle n’a cependant jamais délivré d’électricité et le gouvernement a renoncé à la mettre en service en 1986. En 2008, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) avait envoyé une équipe d’experts à Bataan sur invitation du gouvernement philippin. Dans ses recommandations, l’AIEA avait alors mis en évidence le fait que la centrale devait faire l’objet d’un examen approfondi par des experts qualifiés. Elle avait également indiqué au gouvernement philippin des exigences générales en vue de développer un programme nucléaire national. Parmi elles, en premier lieu la nécessité de construire une infrastructure adaptée, d’établir des normes de sécurité élevées et de développer un savoir-faire national.

Source: 
M.A./C.B. d’après NucNet du 10 janvier 2014