22.08.2004

Présentation par l'Usée de la requête d'autorisation de l'usine d'enrichissement

L'Usée (US Enrichment Corporation) a présenté à l'autorité américaine de la réglementation nucléaire NRC (Nuclear Regulatory Commission) la requête d'autorisation de construction et d'exploitation de l'usine commerciale d'enrichissement d'uranium "American Centrifuge Plant" de Piketon, dans l'Ohio.

Cette démarche intervient sept mois plus tôt que le prévoyait l'accord de développement et de licence conclu en 2002 entre le ministère de l'énergie DOE (Department of Energy) et l'Usée. L'American Centrifuge Plant continuera d'utiliser des équipements dans lesquels le DOE avait testé plusieurs centaines de centrifugeuses dans les années 80. L'Usée a l'intention de mettre en service la nouvelle usine avant 2010. Elle est conçue pour une production annuelle de 3,5 millions d'unités de travail de séparation et un enrichissement maximal de l'uranium à 10%. L'étude d'impact sur l'environnement jointe à la requête prévoit déjà l'extension modulaire au double de cette capacité. Ce n'est qu'en février 2004 que la NRC a accordé à l'Usée l'autorisation de construire et d'exploiter sur le site de Piketon l'unité de démonstration "American Centrifuge Lead Cascade". Elle servira à optimiser le projet commercial, dont les coûts de construction sont évalués par l'Usée à 1,5 milliard de dollars.

Source: 
P.B./C.P. d'après un communiqué de presse de l'Usée du 23 août 2004