12.08.2019

Présentation pour approbation du plan de désaffectation de Onagawa-1

La Tohoku Electric Power Company a présenté à l’autorité de surveillance japonaise une demande d’approbation du plan de désaffectation de la tranche Onagawa-1. Cette tranche doit être déconstruite d’ici à la mi-2050.

La Tohoku Electric a présenté le 29 juillet 2019 à la Nuclear Regulation Authority (NRA) la demande d’approbation du plan de désaffectation de Onagawa-1. Selon le Japan Atomic Industrial Forum (Jaif), l’exploitant de la centrale nucléaire a préalablement débattu de ce projet avec des représentants de la préfecture de Miyagi, les villes d’Ishinomaki et d’Onagawa ainsi qu’avec les communes concernées.

Le réacteur Onagawa-1 (eau bouillante, 498 MW) était à l’arrêt depuis l’important séisme de 2011. Tohoku Electric a décidé la désaffectation de la tranche en octobre 2018 après des analyses poussées de rentabilité et de sécurité. Onagawa-1 est officiellement considéré comme désaffecté depuis le 21 décembre 2018. Il subsiste encore sur le site les réacteurs 2 et 3 (tous deux à eau bouillante de 796 MW). Tohoku Electric n’a pour le moment présenté de demande de remise en service que pour Onagawa-2. Un mur de protection de 30 m de haut est pour le moment érigé jusqu’à la mer.

Déconstruction jusqu’à 2053/54

L’ensemble du processus de désaffectation et de déconstruction du réacteur Onagawa-1 se décompose en quatre phases: préparation de la déconstruction, démolition et évacuation de composants du site à distance du réacteur, démolition et évacuation de composants proches du réacteur ainsi que démolition et évacuation du bâtiment de réacteur et autres structures.  Ces travaux de déconstruction devraient durer près de 34 ans. Les 821 assemblages combustibles encore stockés dans le bassin de stockage d’Onagawa-1 seront transférés lors d’une première phase préparatoire dans le bassin de stockage du réacteur 3. Ce bassin et celui du réacteur 2 renferment déjà au total 161 assemblages combustibles du réacteur 1.

Tohoku Electric estime que la déconstruction d’Onagawa-1 produira au total 300 000 t de déchets, dont 18 000 t de déchets radioactifs solides.  Une grosse part d’entre eux, soit près de 12 400 t, devrait émettre une radioactivité inférieure aux seuils autorisés. Ces déchets seront autant que possible revalorisés.

Source: 
M.B./Translingua d’après un communiqué du Jaif du 2 août 2019

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.