22.06.1999

Publication du rapport annuel 1998 de la Cédra

La Société coopérative nationale pour l'entreposage de déchets radioactifs (Cédra) a dépensé quelque 37 millions de francs en 1998 (34,7 millions l'année précédente), dont 13,4 millions de frais généraux et de personnel et 23,6 millions de prestations de tiers pour la recherche et la conduite des projets.

Les activités de conseil pour des tiers ont enregistré une forte progression, du fait surtout de commandes venues de la zone asiatique.
L'exercice a été marqué par des travaux réalisés en vue de l'inventaire central des déchets radioactifs, par la préparation de bases de décision supplémentaires pour la suite du programme sur les déchets de faible et de moyenne activité (Wellenberg), par les importants travaux effectués dans le cadre du programme de recherche pour les déchets de haute activité dans le nord de la Suisse, ainsi que par la coopération internationale dans les laboratoires souterrains du Grimsel et du Mont Terri.
Les résultats obtenus jusqu'à présent permettent de conclure globalement que l'aptitude technique du site du Wellenberg est démontrée. Ces dernières années, les autorités fédérales de la sûreté nucléaire ont confirmé elles aussi plusieurs fois cette conclusion. Ce n'est pas avant le milieu du siècle prochain qu'un dépôt géologique profond pour déchets de haute activité et de moyenne activité à vie longue sera nécessaire. La Cédra s'y prépare donc progressivement. En 1998, ses travaux se sont concentrés sur l'argile à Opalinus dans le Weinland zurichois où les recherches effectuées mettent très nettement en évidence les conditions favorables qui prévalent dans le sous-sol. Le forage d'essai de Benken, commencé en septembre 1998, a été achevé entre temps.

Source: 
M.E./C.P. d'après un communiqué de presse de la Cédra du 23 juin 1999