02.05.2018

Russie: lancement de la construction de la première tranche VVER-TOI

Le premier béton de la tranche nucléaire Koursk-II 1, dans l’ouest de la Russie, a été coulé le 29 avril 2018. Il s’agit de la première tranche nucléaire au monde du type VVER-TOI (typical, optimized, with enhanced information).

Le groupe étatique russe Rosatom a annoncé que le coulage des quelque 16’000 m3 de béton nécessaires pour réaliser les fondations du bâtiment réacteur avait été lancé le 29 avril 2018. Les travaux devraient être achevés au mois de juin.

La centrale nucléaire Koursk-II remplacera les quatre réacteurs russes du type RBMK présents actuellement sur le site de Koursk (925 MW chacun), mis en service entre 1976 et 1985. Le projet comprend, dans un premier temps, la construction de deux tranches VVER-TOI de 1150 MW chacune. En 2016, l’autorité de sûreté nucléaire russe Rostechnadsor avait donné son feu vert à la filiale de Rosatom Rosenergoatom pour construire les deux installations. L’entreprise avait ensuite commencé les travaux préparatoires à la construction.

Le type VVER-TOI est un type standardisé optimisé aux plans technique et économique. Il se base sur le type AES-2006/V-392M et porte la désignation V-510. Il est conçu pour fonctionner durant 60 ans, avec une possibilité de prolongation à 80 ans. Par ailleurs, d’après Rosatom, le degré d’automatisation de ce type est élevé, ce qui permet de réduire le nombre de collaborateurs de 30 à 40%.

Viatcheslav Fedjoukine, directeur de la centrale nucléaire de Koursk, estime que les tranches VVER-TOI représentent l’avenir de l’industrie nucléaire russe. Il a précisé que les coûts de la construction pour l’année 2018 sont estimés à 27 milliards de roubles (CHF 425 mio.), soit 10 milliards (CHF 157 mio.) de plus que l’an dernier.

Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de Rosatom du 29 avril 2018