30.05.2014

Sixièmes et dernières études de planification pour le placement des installations de surface d’un dépôt en profondeur

Après les études de planification déjà publiées pour les régions d’implantation Wellenberg, Jura-est, Pied sud du Jura, Südranden et Zurich nord-est, les études de planification de la sixième des six régions sont désormais aussi disponibles: dans la région d’implantation nord des Lägern, la Société nationale coopérative pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) a désigné les zones «NL-2» et «NL-6» pour la suite de la procédure.

La Nagra motive son choix dans les études de planification et décrit un emplacement possible de l’installation de surface d’un dépôt en couches géologiques profondes sur les zones proposées. Les études de planification servent notamment de base aux examens sur les conséquences sociales et environnementales spécifiques au site. En préparation à la présentation du 26 mai 2014, l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a personnellement orienté les propriétaires de terrains et les représentants des communes, régions et cantons concernés.

Sur la base de la collaboration dans le cadre de la participation régionale, la Nagra a désigné les zones «NL-2» et «NL-6» comme emplacement possible pour les installations de surface d’un dépôt en couches géologiques profondes. Selon la Nagra, si le nord des Lägern devait être maintenu dans l’étape 3 du plan sectoriel, le choix entre les zones d’implantation NL-2 et NL-6 devra se faire en collaboration avec la région et le canton de Zurich.

Le domaine d’implantation nord des Lägern conviendrait aussi bien à un dépôt en profondeur pour les déchets faiblement et moyennement radioactifs (DFMR) qu’à un dépôt pour les déchets hautement radioactifs (DHR), ou encore un dépôt combiné.
 

Caractéristiques de la zone d’implantation «NL-2»

La zone d’implantation «NL-2» se trouve entre Weiach et la gare de Zweidlen, dans le canton de Zurich. La Glattfelderstrasse passe à portée de vue. Le placement de la zone dans le site d’excavation existant de la gravière permettrait d’enfouir en partie les bâtiments de l’installation de surface. Ils sont toutefois visibles depuis la zone d’habitation plus élevée de Hohentengen, en Allemagne, et aussi en partie depuis la commune de Weiach. La zone est en outre visible depuis certains points de plusieurs sentiers de randonnée de Leuenchopf.

Zone d’implantation «NL-2»: intégration possible de l’installation de surface dans l’environnement (représentation réaliste) avec l’exemple de l’installation de surface pour le dépôt de déchets hautement radioactifs, vue depuis la Glattfelderstrasse.
Source: Nagra

Caractéristiques de la zone d’implantation «NL-6»

La zone d’implantation NL-6 se situe dans la commune zurichoise de Stadel. La zone est nichée dans le Haberstal et entourée de forêts, elle est peu visible depuis des zones d’habitation. La zone d’implantation est visible depuis la Zweidlerstrasse, qui la jouxte. Quelques fermes se trouvent à proximité ou dans les environs. La zone se situe dans une zone d’exploitation agricole et sylvestre.

Zone d’implantation «NL-6»: intégration possible de l’installation de surface dans l’environnement (représentation réaliste) avec l’exemple de l’installation de surface pour le dépôt de déchets hautement radioactifs, vue depuis la Zweidlerstrasse.
Source: Nagra

Conclusion d’un processus long de plus de deux ans

Six régions – Jura-est, Pied sud du Jura, nord des Lägern, Südranden, Wellenberg et Zurich nord-est – sont sur le banc d’essai comme sites possibles d’implantation de futurs dépôts en couches géologiques profondes. Outre les examens géologiques et techniques, la Nagra doit aussi examiner dans ces régions des zones d’implantation possibles pour les infrastructures de surface des dépôts et, finalement, les désigner dans une étude de planification. Les conférences régionales des régions concernées ont discuté pendant près de deux ans des 20 zones d’implantation proposées par la Nagra en janvier 2012. Toutes les conférences régionales ont adopté leurs prises de position sur les sites de surface en janvier 2014 au plus tard lors des assemblées plénières. Ces assemblées se sont toutes déroulées à des dates différentes. La Nagra devant attendre la prise de position de chacune des régions d’implantation pour se baser dessus dans sa désignation des zones, les études de planification ont elles aussi été disponibles à des dates différentes. L’ordre chronologique de réalisation des études de planification ne constitue ni une décision préliminaire pour ou contre une zone d’implantation, ni une préférence ou un désavantage pour l’une ou l’autre des régions dans la suite de la procédure.

Avec les présentations de ce jour, les études de planification sont désormais disponibles pour toutes les régions d’implantation.

M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’OFEN du 26 mai et la feuille d’information sur la région d’implantation «nord des Lägern» de mai 2014 de la Nagra
Source: OFEN
Source: 
M.A./T.M. d’après un communiqué de presse de l’OFEN du 26 mai et la feuille d’information sur la région d’implantation «nord des Lägern» de mai 2014 de la Nagra

S'abonner aux newsletters

Sélectionnez dans la liste ci-dessous les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Sélectionnez dans la liste ci-dessus les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner.
Nous accordons une grande importance à la protection de vos données personnelles. Les données communiquées sont utilisées uniquement dans l’objectif mentionné. En cochant la case, vous acceptez que vos données soient traitées conformément à notre déclaration de confidentialité. Vous pouvez à tout moment arrêter votre abonnement aux newsletters.