08.11.2019

Signature d'un premier contrat pour Myrrha

Le Centre d’étude de l’énergie nucléaire belge (SCK•CEN) a signé un contrat portant sur la conception des bâtiments et des utilitaires pour le réacteur de recherche  Myrrha (Multipurpose Hybrid Research Reactor for High-tech Applications).

Le 7 septembre 2018, le Conseil des ministres belge avait accordé 585 millions d’euros (CHF 644 mio.) pour la première phase de Myrrha. Désormais, le SCK•CEN a attribué à l’entreprise belge Tractebel et à l’entreprise espagnole Empresarios Agrupados le premier contrat portant sur la conception des bâtiments et des utilitaires (systèmes de refroidissement, approvisionnement en eau et électricité).

Le SCK•CEN a indiqué dans son communiqué que le réacteur de recherche Myrrha, dont la mise en service est prévue en 2026, produira des radioisotopes et encouragera les travaux de recherche fondamentale et de recherche appliquée sur les matériaux. Myrrha contribuera également à développer des thérapies de traitement du cancer moins invasives. Par ailleurs, Myrrha sera utilisé pour mettre au point des solutions de gestion des déchets nucléaires et pour étudier des méthodes de stockage en couches géologiques profondes.

Myrrha sera le premier prototype de réacteur nucléaire piloté par un accélérateur de particules. Le système se compose d’un accélérateur envoyant des protons sur une cible de spallation à son tour couplée à un réacteur sous-critique refroidi au plomb-bismuth.

Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse de SCK•CEN du 5 novembre 2019