22.02.2021

Suède: premier pas vers la technologie LFR

Afin de démontrer la faisabilité du surgénérateur refroidi au plomb (Lead-cooled Fast Reactors, LFR) – un système de réacteur innovant de la quatrième génération –, la Suède a lancé en 2020 le projet Sunrise (Sustainable Nuclear Research in Sweden).

Le projet Sunrise (Sustainable Nuclear Research In Sweden), qui rassemble notamment comme partenaires le Royal Institute of Technology (KTH), l’Université de Luleå et l’Université d’Uppsala, est soutenu par la Swedish Strategic Research Foundation à hauteur de 50 millions de couronnes suédoises (CHF 5,4 mio.). Le projet Sunrise porte sur le développement de la conception et des matériaux ainsi que sur les analyses de sécurité qui permettront de construire un réacteur de recherche refroidi au plomb sur le site d’Oskarshamn. De nombreux partenaires issus de l’industrie, des autorités et des universités étrangères apportent une contribution en nature au projet.

Les étapes de travail sont subdivisées en cinq modules :
1: Analyse de la conception et analyse de sûreté d’un réacteur de recherche refroidi au plomb
2: Développement et modélisation de qualités d’acier améliorées
3: Développement et test de matériaux, revêtements et techniques de fabrication innovants
4: Développement de combustibles
5: Expérimentation de composants destinés au LFR

Source: 
M.A./C.B. d’après le site internet du KTH