02.05.2014

Taïwan: la construction de Lungmen interrompue jusqu’à nouvel ordre

En raison de protestations persistantes, le gouvernement taiwanais a décidé d’interrompre jusqu’à nouvel ordre la construction de la centrale nucléaire de Lungmen. Un référendum national décidera de la poursuite du projet. 

Les réacteurs à eau bouillante Lungmen 1 et 2 sont en construction depuis 1999 et devaient initialement être mis en service en 2006 et 2007. Les travaux ne cessent cependant d’être reportés en raison de problèmes politiques, juridiques et réglementaires. Le gouvernement taïwanais a décidé récemment de mettre sous cocon la tranche Lungmen 1 une fois les contrôles de sécurité pré-opérationnels terminés, et d’interrompre dès à présent les travaux de construction du réacteur Lungmen 2, lui aussi quasiment achevé. Un référendum national décidera de la suite à donner au projet. Pour être validé, il devra enregistrer une participation minimum de 50%. Le gouvernement souhaite également organiser dès que possible une conférence nationale sur l’énergie afin d’étudier les conséquences de l’arrêt des constructions ainsi que les solutions alternatives, s’il y en a, qui permettront de garantir l’approvisionnement électrique du pays.

Actuellement, trois tranches jumelles sont en exploitation à Taïwan. La part de l’énergie nucléaire du pays s’établit à 19%.

Le Premier ministre Jiang Yi-huah a annoncé la décision du gouvernement taïwanais (Executive-Yuan) de suspendre la construction de la quatrième centrale nucléaire du pays lors de la conférence de presse du 28 avril 2014.
Source: Le gouvernement taïwanais
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de l'Executive-Yuan du 28 avril 2014