20.01.2020

Taïwan: une pétition pour Lungmen 1

Une pétition portant sur l’organisation d’un référendum relatif à l’achèvement de la tranche nucléaire Lungmen 1, à Taïwan, a abouti.

En 2014, l’ancien gouvernement taïwanais avait décidé de ne pas terminer la construction de la tranche Lungmen 1, quasiment achevée, à l’issue d’examens de sécurité préalables à l’exploitation, et d’interrompre également sur-le-champ les travaux de construction de la tranche Lungmen 2. La centrale nucléaire était alors devenue un sujet central dans les débats sur le nucléaire. Les pro-nucléaires estiment que l’installation peut être un moyen de lutter contre des problèmes tels qu’une mauvaise qualité de l’air et l‘augmentation des coûts de l’électricité, tandis que les détracteurs de la technologie mettent en garde contre les dangers possibles, et citent notamment l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi.

Un référendum a été organisé à Taiwan le 24 novembre 2018: 59,5% de la population s’est prononcée contre la sortie du nucléaire à l’horizon 2025. En mai 2019, le nouveau gouvernement a certes supprimé de la loi sur l’électricité les paragraphes sur sa stratégie de sortie, mais il continue à plaider en faveur de celle-ci.

Une pétition pour Lungmen 1

En décembre 2019, la commission électorale centrale a annoncé que 307’903 signatures avaient été obtenues dans le cadre de la pétition pour la tenue d’un référendum sur l’achèvement de la tranche nucléaire Lungmen 1. Les exigences minimales légales s’établissaient à 282’000 signatures. D'après Taipei Times – un des trois principaux journaux en langue anglaise de Taiwan – la commission électorale fera connaître les modalités et la date de la tenue du référendum après examen officiel de la pétition.

Source: 
M.A./C.B. d’après le Taipei Times du 12 décembre 2019, et un communiqué de presse de la commission électorale centrale taïwanaise du 13 décembre 2019