23.08.2019

Un prêt russe pour la centrale nucléaire turque

Le Russe Sberbank a accordé un prêt de 400 millions de dollars à JSC Akkuyu Nuclear – une filiale du groupe étatique russe Rosatom – pour une durée de sept ans. 

Sberbank est le premier créancier de la centrale nucléaire turque. Le site d’Akkuyu se trouve dans la province de Mersin, sur le littoral méditerranéen turc. L’entreprise JSC Akkuyu Nuclear bénéficie ainsi d'un prêt de 400 millions de dollars pour une durant de sept ans. Jusque-là, la construction de la centrale d’Akkuyu était financée par des fonds publics russes et des fonds propres de Rosatom.

Anatoli Popov, vice-président de Sberbank, a déclaré que c’était la première fois que Sberbank et Rosatom menaient un projet international d’une telle ampleur. La construction de la centrale nucléaire d’Akkuyu est réalisée conformément à un accord gouvernemental conclu entre la Russie et la Turquie. Selon lui, il s'agit là d'une nouvelle phase de collaboration entre la banque et Rosatom, et cette transaction atteste une nouvelle fois de la fiabilité de Sberbank en tant que partenaire financier dans l’industrie nucléaire.

Anastasia Zoteeva, directrice générale d’Akkuyu Nuclear, a souligné que la participation d’un organisme de crédit tel que Sberbank permet aussi d'accroître l’attractivité du projet pour les investisseurs externes et les instituts de financement.

La Russie construit actuellement la toute première centrale nucléaire turque sur le site d’Akkuyu. Au total, celle-ci comprendra quatre réacteurs VVER-1200 d'une puissance nette globale d’environ 4000 MW. Le premier béton de la tranche Akkuyu 1 avait été coulé le 3 avril 2018.

Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse de Sberbank du 21 août 2019