16.03.2015

Etats-Unis: la demande de certification pour l’APR-1400 acceptée pour examen

L’autorité américaine de sûreté nucléaire (NRC) a accepté pour examen formel la demande de Korea Hydro and Nuclear Power Co. Ltd. (KHNP) et de Korea Electric Power Corporation (Kepco) pour la certification de la conception standard de l’APR-1400.

Les entreprises sud-coréennes KHNP et Kepco ont présenté le 23 décembre 2014 à la NRC la demande de certification retravaillée pour leur APR-1400 de type avancé. La demande déposée précédemment en septembre 2013 avait été rejetée par la NRC en raison d’un manque de documentation sur les systèmes de contrôle-commande, l’ergonomie, l’analyse de risque probabiliste et l’éco-compatibilité.

Après examen des documents déposés, la NRC a conclu que les indications nécessaires au démarrage du processus de certification ont été fournies. L’autorité prévoit de présenter un calendrier correspondant dans un avenir proche.

La certification permet aux entreprises qui souhaitent construire une nouvelle centrale nucléaire aux Etats-Unis de se baser sur un système de réacteur ayant déjà fait l’objet d’un examen lorsqu’elles déposent une demande d’autorisation combinée de construction et d’exploitation (Combined License, COL). Cela leur permet alors d’économiser à la fois du temps et de l’argent. Westinghouse, pour l’AP1000, et Ge-Hitachi Nuclear Energy (GEH), pour l’Economic Simplified Boiling Water Reactor (ESBWR), ont récemment obtenu une certification aux Etats-Unis.

Aucun APR-1400 n’est encore entré en service commercial. Quatre réacteurs sont cependant en cours de construction en Corée du Sud (Shin-Kori 3 et 4 ainsi que Shin-Hanul 1 et 2) et quatre autres sont en projet. Des APR-1400 sont par ailleurs aussi en cours de construction aux Emirats arabes unis.

Source: 
M.B./T.M. d’après un communiqué de presse de la NRC du 4 mars 2015