02.12.19

Conférence sur le climat: le monde a besoin de toutes les sources d’énergie pauvres en CO2

La 25e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques se déroulera du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid. L’énergie nucléaire y sera présentée comme une source d’énergie respectueuse du climat, appelée à jouer un rôle majeur.

L’énergie nucléaire peut, et doit, contribuer à une politique climatique efficace. Plusieurs organisations internationales, telles que l’Agence internationale de l’énergie de l’OCDE ou encore le Conseil mondial de l’énergie (WEC), partagent ce point de vue. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat estime lui aussi dans son dernier rapport que le recours au nucléaire est nécessaire pour pouvoir contenir le réchauffement planétaire à 1,5 degré. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et la Conférence sur les changements climatiques – deux organisations intégrées aux Nations Unies – ont donc décidé d’entrer en discussion sur le sujet. Lors de la conférence précédente, qui s’était déroulée à Katowice en 2018, l’AIEA avait été invitée à réaliser un travail scientifique sur le sujet. Dans ce cadre, elle a notamment organisé une conférence sur la contribution de l’énergie nucléaire à la protection du climat à Vienne, en octobre 2019. Lors de celle-ci, un membre du comité du Forum nucléaire suisse avait remis un texte qui positionnait l’énergie nucléaire comme un objet de la coopération internationale conformément à l’Accord de Paris sur le climat.
L’énergie nucléaire sera sur le devant de la scène également lors de la 25e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques: Ainsi, la manifestation organisée conjointement par l’European Nuclear Society, le Forum Atomique Européen et le Japan Atomic Industrial Forum le 4 décembre à Madrid a pour thème: «Ne pas perdre de temps – pourquoi le monde a besoin de toutes les sources d’énergie pauvres en CO2 pour atteindre ses objectifs climatiques».
Le potentiel colossal de l’énergie nucléaire
En ratifiant l’Accord de Paris sur le climat, la Suisse s’est engagée à réduire de moitié d’ici à 2030 ses émissions de CO2 par rapport à leur niveau de 1990. Fin août 2019, le Conseil fédéral a fait part de l’objectif de la Suisse de ne plus générer d’émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. L’énergie nucléaire, pauvre en CO2, présente le potentiel économique et écologique de couvrir la demande exponentielle en électricité propre.
Le Forum nucléaire suisse a compilé un dossier d’information sur le rôle de l’énergie nucléaire en vue de la Conférence de Madrid sur les changements climatiques et dans le contexte de la protection du climat de manière générale. Les documents concernés sont les suivants (disponibles au téléchargement):

Contact: 

Hans-Ulrich Bigler, président
Tél.: 079 285 47 09    E-mail: h.bigler@sgv-usam.ch
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten

Lukas Aebi, secrétaire général
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten
Tél.: 031 560 36 50    E-mail: lukas.aebi@nuklearforum.ch