30.11.18

Le Conseil fédéral fragilise la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050

Mise en consultation de la révision de l’ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion (OFDG)
La poursuite de l’exploitation des centrales nucléaires suisses revêt une importance majeure pour garantir au pays un approvisionnement sûr et respectueux de l’environnement. Jusqu’à la fin de leur durée de vie technique, celles-ci seront un des piliers de la Stratégie énergétique 2050. Le durcissement des conditions-cadres proposé dans le cadre de la consultation du Conseil fédéral est en contradiction avec la politique énergétique approuvée par le peuple.

À ce jour, les centrales nucléaires suisses sont essentielles pour garantir une sécurité d’approvisionnement fiable et respectueuse de l’environnement. Les études internationales reconnaissent ces faits, comme le montre le dernier rapport sur la politique énergétique suisse de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) de l’OCDE ou encore l’«Energy Trilemma Index 2018» du Conseil mondial de l’énergie. Les deux organisations ont émis des doutes quant à la possibilité de conserver la sécurité et la compatibilité environnementale actuellement élevées de notre approvisionnement électrique sans le nucléaire.

Dans ce contexte, il apparait donc tout à fait inopportun de durcir les conditions-cadres de la poursuite de l’exploitation des centrales nucléaires suisses. Or c’est précisément ce qui se passera avec la révision de l’ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion (OFDG) proposée par le Conseil fédéral. Celle-ci occasionnera en effet des coûts supplémentaires injustifiés de plusieurs milliards de francs pour les exploitants nucléaires, les privant ainsi de moyens financiers qu’ils auraient pu utiliser pour la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050.

Ne compliquons pas inutilement la Stratégie énergétique 2050
Le président du Forum nucléaire suisse et conseiller national Hans-Ulrich Bigler s’est exprimé à ce sujet: «En mai 2017, le peuple suisse a approuvé la poursuite de l’exploitation des centrales nucléaires suisses jusqu’à la fin de leur durée de vie technique. D’ici là, celles-ci seront essentielles pour garantir un approvisionnement électrique sûr et respectueux de l’environnement, et constitueront un des piliers de la Stratégie énergétique 2050. Or en renchérissant encore l’exploitation des installations, le Conseil fédéral prive inutilement les exploitants de moyens financiers qu’ils auraient pu investir dans notre futur énergétique, et par conséquent ébranle ce pilier.»
 

Contact: 

Michael Schorer, Chef de la communication
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten
Tél.: 031 560 36 50    E-mail: michael.schorer@nuklearforum.ch