13.10.20

Le système énergétique suisse, leader mondial... En partie grâce au nucléaire!

Rapport sur le trilemme énergétique du Conseil mondial de l’énergie. La Suisse doit optimiser sa sécurité d’approvisionnement.
Le Conseil mondial de l’énergie (World Energy Council, WEC) a une nouvelle fois attribué les meilleures notes au système énergétique suisse. Dans le rapport du trilemme énergétique 2020 du WEC, la Suisse se hisse sur la première marche du podium, comme cela était déjà le cas l’année précédente, devant la Suède et le Danemark. Les systèmes énergétiques de 128 pays ont été évalués sur la base de trois critères: Sécurité de l’approvisionnement énergétique, Accès/prix abordable et Compatibilité environnementale. Concernant ce dernier critère, nous occupons la 1re place du classement, mais uniquement la 24e pour la sécurité d'approvisionnement.

Pour le Forum nucléaire suisse, le pays doit sa position de leader au rôle joué par l’énergie nucléaire pour garantir un approvisionnement électrique respectueux du climat, abordable et sûr. L’hydraulique et le nucléaire garantissent environ 90% de l’approvisionnement électrique indigène, et ce de manière quasiment neutre en CO2. Ce mix respectueux du climat permet à la Suisse de figurer tout en haut du classement pour le critère de la Compatibilité environnementale. Par ailleurs, sa 9e place sur la question de l’accès à une énergie abordable est elle aussi très satisfaisante. Le classement est dominé ici par le Luxembourg, suivi des Émirats arabes unis.

En revanche, concernant la sécurité d’approvisionnement, la Suisse n’a cessé de perdre du terrain ces dernières années, et occupe aujourd’hui la 24e place du classement (2016: 12e place). La faute essentiellement au manque de diversité de son mix énergétique. Sortir du nucléaire sans solutions de production alternatives adaptées conduirait à une augmentation des importations. Le rapport du WEC nous met en garde: «Pour réussir sa transition vers un système énergétique pauvre en carbone à long terme, la Suisse dépendra davantage des importations d’électricité à moyen terme, à moins que les développements technologiques dans le domaine du stockage de l’électricité ou que les capacités indigènes supplémentaires du photovoltaïque ne permettent de remédier à la pénurie d’approvisionnement.»

Le rôle majeur de l’énergie nucléaire pour la sécurité d’approvisionnement est visible également dans l’évolution des trois pays les mieux placés dans cette catégorie depuis 2000, à savoir: le Canada, la Finlande et la Roumanie. Tous ont en effet réduit les sources d’énergie fossiles et ont opté à la fois pour l’éolien, et pour le nucléaire. Le Canada a légèrement augmenté sa part du nucléaire à 15% actuellement et la Roumanie atteint 20%. En Finlande, la part du nucléaire est demeurée stable à un niveau élevé (34%).
 
Des informations complémentaires sur le rapport du trilemme énergétique sont disponibles ici.
 

Contact: 

Contact:
Stefan Diepenbrock, chef de la communication, stefan.diepenbrock@nuklearforum.ch
Matthias Rey, Media Relations, matthias.rey@nuklearforum.ch
 
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten
Tél.: 031 560 36 50