06.12.18

Une Europe neutre pour le climat grâce au nucléaire d’ici à 2050

Le courant nucléaire, la composante d’un mix électrique européen neutre en émissions de CO2
L’économie de l’UE devra être neutre pour le climat d’ici à 2050. Dans le secteur de l’énergie, cet objectif sera atteint notamment grâce à une part élevée d’énergie nucléaire. La Commission européenne s’est ralliée ainsi à de nombreux Etats et organisations qui voient en l’énergie nucléaire une source d’énergie propre et un instrument de lutte contre le changement climatique.

Fin novembre 2018, la Commission européenne a publié sa stratégie pour une économie européenne neutre pour le climat d’ici à 2050. Contrairement à la Suisse, la Commission européenne ne souhaite pas renoncer au nucléaire sous couvert de protection de l’environnement. Bien au contraire: l’énergie nucléaire constituera, avec les énergies renouvelables, «le cœur d’un système énergétique décarboné en Europe».

L’énergie nucléaire est reconnue comme une énergie propre au niveau international
Dans sa démarche d’intégrer l’énergie nucléaire à la lutte contre le changement climatique, la Commission européenne est en bonne compagnie. En effet, la contribution des centrales nucléaires dans un approvisionnement électrique propre et respectueux du climat est incontestée dans des pays tels que le Canada, la Chine, les Etats-Unis, la Finlande et la Grande-Bretagne. Et de nombreuses organisations internationales, par exemple l’Agence internationale de l’énergie de l’OCDE, le Conseil mondial de l’énergie, ou encore le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), voient dans le courant nucléaire, quasiment exempt de CO2, un moyen efficace pour lutter contre le réchauffement climatique.

Contact: 

Matthias Rey, Media Relations
Forum nucléaire suisse, Frohburgstrasse 20, 4600 Olten
Tél.: 031 560 36 50
E-mail: matthias.rey@nuklearforum.ch