Bilan 2022 de l'IFSN: les centrales nucléaires suisses ont été exploitées en toute sécurité

Les installations nucléaires en Suisse ont été exploitées en 2022 conformément aux prescriptions légales en matière de sécurité. La protection de la population et du personnel contre les substances radioactives été garantie à tout moment. C’est la conclusion à laquelle parvient l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) dans une première rétrospective annuelle.

20 janv. 2023
Centrale nucléaire de Beznau
Selon l'IFSN, les installations nucléaires suisses, comme ici la centrale nucléaire de Beznau, ont été exploitées en 2022 conformément aux prescriptions légales en matière de sécurité.
Source: Axpo

Selon l'IFSN, aucun événement n'a mis en danger la sécurité de l’être humain et de l'environnement au cours de l'année d'exploitation 2022. «Les conditions d’exploitation autorisées ont été respectées à tout moment», déclare Annette Ramezanian, chef de la division Centrales nucléaires. Un premier aperçu provisoire du nombre d’évènements devant être obligatoirement notifiés et pertinents pour la sécurité nucléaire fait état de 30 déclarations. Ce chiffre se situe dans la fourchette de fluctuation des années précédentes. Les évènements soumis à notification se répartissent comme suit entre les installations nucléaires:

  • 1 évènement a concerné la centrale nucléaire de Beznau 1 et 2
  • 5 évènements ont concerné la centrale nucléaire de Beznau 1
  • 5 évènements ont concerné la centrale nucléaire de Beznau 2
  • 6 évènements ont concerné la centrale nucléaire de Gösgen
  • 6 évènements ont concerné la centrale nucléaire de Leibstadt
  • 4 évènements ont concerné la centrale nucléaire de Mühleberg (en désaffectation)
  • 2 évènements ont concerné les installations nucléaires du PSI
  • 1 évènement a concerné le dépôt intermédiaire fédéral ZZL

Un arrêt automatique du réacteur s’est produit au cours de l’année de surveillance 2022. Le 7 octobre 2022, le réacteur de la centrale nucléaire de Beznau 2 a été arrêté automatiquement en raison d’une défaillance technique au niveau de la turbine.

Dans son Rapport annuel de surveillance, l’IFSN rendra compte en détail, au deuxième trimestre 2023, des évènements et constats des installations nucléaires devant être obligatoirement notifiés.

Protection de la population contre la radioactivité garantie
«En 2022 également, les rejets de substances radioactives dans l’environnement en provenance des installations nucléaires sont restés nettement inférieurs aux valeurs limites», résume Rosa Sardella, chef de la division Radioprotection. Aucun rejet non autorisé de substances radioactives en provenance des installations nucléaires suisses n’a été enregistré au cours de l’année sous revue.

Avec son réseau de mesure MADUK, l’IFSN contrôle en permanence la radioactivité dans l’environnement des centrales nucléaires suisses. Le réseau de mesure comprend 57 stations de mesure des immissions, placées dans un rayon d’environ six kilomètres autour des centrales nucléaires et du PSI. Si des valeurs de rayonnement élevées devaient apparaître dans les environs, elles seraient immédiatement détectées et automatiquement signalées à la centrale de l’IFSN via le réseau de mesure. L’année dernière, l’IFSN a remanié l’application Internet MADUK. Elle offre, pour l’affichage des données en temps réel des sondes de mesure MADUK, de nouvelles possibilités d’affichage des cartes et de sélection des stations.

Source

S.D. d’après un communiqué de presse de l’IFSN du 19 janvier 2023

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre