États-Unis: la NRC rejette la demande de COL d’Oklo

L’autorité américaine de sûreté nucléaire (NRC) a rejeté la demande d’autorisation combinée de construction et d’exploitation (Combined Construction and Operating Licence, COL) d’Oklo Inc. pour l’Aurora Powerhouse en raison d’un manque d’information. L’entreprise pourra toutefois déposer une nouvelle demande par la suite.

13 janv. 2022
Bâtiment de NRC
Oklo doit compléter sa demande de COL qui, d’après la NRC, présente des lacunes rendant impossible un examen approfondi du concept de réacteur avancé.
Source: NRC

La NRC a rejeté «sans aucun préjugé» la demande déposée par Oklo portant sur la construction et l’exploitation du réacteur compact Aurora Powerhouse dans l’Idaho. La demande a été rejetée au motif qu’Oklo a omis de fournir des informations sur plusieurs aspects majeurs de la conception d’Aurora. D’après l’autorité de sûreté nucléaire, l’entreprise pourra toutefois déposer une nouvelle demande, complète cette fois.

«Depuis qu’Oklo a remis sa demande il y a 22 mois, nous avons sollicité l’entreprise à plusieurs reprises afin d’obtenir des informations, effectué des audits et organisé des séances publiques», a déclaré Andrea Veil, directrice de la NRC. «Nous avons examiné de manière approfondie si les propositions d’Oklo satisfaisaient nos exigences de sécurité.»

«La demande d’Oklo comporte encore de nombreuses imprécisions majeures concernant les accidents possibles à Aurora et la classification des systèmes et composants de sécurité», a expliqué Mme Veil. Cela entrave la poursuite de l’examen de la demande. «Nous sommes prêts à collaborer à nouveau avec Oklo si l’entreprise remet une nouvelle demande contenant cette fois les informations dont nous avons besoin.» Mme Veil a ensuite précisé que la NRC continuait à étudier de manière efficace et fiable les concepts de réacteurs avancés.

Première prise de position d’Oklo
«Nous sommes très intéressés non seulement par le fait de poursuivre ce projet avec la NRC mais aussi d’autres projets sur lesquels nous travaillons déjà aux côtés de l’autorité, y compris d’autres demandes» a déclaré un collaborateur d’Oklo aux World Nuclear News. «Notre demande de COL était la toute première jamais examinée pour une centrale nucléaire avancée. Beaucoup de choses sont nouvelles, nous continuons à apprendre et à travailler.»

Le 11 mars 2020, Oklo avait remis sa demande de COL pour le réacteur compact en projet sur le site du Laboratoire national de l’Idaho. Il s’agissait de la toute première demande de ce type pour un concept de réacteur avancé sur le sol américain.

Aurora Powerhouse
La tranche nucléaire Aurora Powerhouse possèdera une puissance électrique de 1,5 MW. L’énergie est apportée par un réacteur rapide refroidi au métal liquide et entraîné par de l’uranium faiblement enrichi (high-assay low-enriched uranium, HALEU). Ce combustible rend possible des cycles d’exploitation plus longs ainsi qu’une meilleure abrasion, ce qui signifie que le réacteur a besoin de moins de combustible et produit aussi moins de déchets.

Aurora Powerhouse
Représentation de l’Aurora_Powerhouse d’Oklo.
Source: Oklo

Source

M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de la NRC du 6 janvier 2022 et les WNN du 10 janvier 2022

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre