Foratom salue la décision relative à la taxonomie, avec quelques réserves

La décision de la Commission européenne concernant la prise en compte de l’énergie nucléaire dans la taxonomie sur les finances durables de l’UE, sous condition, est globalement saluée par Foratom, l’organisation faîtière des forums atomiques européens. Celle-ci a toutefois présenté des propositions de modification après analyse du projet.

11 janv. 2022
Yves Desbazeille, Foratom
Yves Desbazeille, directeur général de Foratom.
Source: Foratom

«Nous reconnaissons que, sur la question de la taxonomie et du statut de l’énergie nucléaire, la Commission européenne est soumise à une forte pression. C’est pourquoi nous saluons le fait qu’une proposition soit désormais sur la table et que certaines recommandations du Centre commun de recherche aient été prises en compte», a déclaré Yves Desbazeille, directeur général de Foratom.

  • À l’issue d’un examen approfondi du projet de taxonomie, Foratom a relevé quelques points dans un courrier adressé à la Commission, notamment le fait que
  • L’énergie nucléaire contribuant indéniablement à la réalisation des objectifs de protection du climat et ne provoquant aucun dommage notable, elle doit être traitée sur une pied d’égalité avec les énergies renouvelables.
  • Le délai pour qu’un dépôt final destiné aux déchets hautement radioactifs et aux assemblages combustibles usés soit opérationnel doit être rapporté au besoin concerné (plutôt qu’un délai ferme d’ici à 2050).
  • Les investissements de l’UE dans les projets nucléaires hors UE doivent être considérés comme conformes à la taxonomie.
  • La production de chaleur et d’hydrogène dans les centrales nucléaires existantes et à partir de technologies avancées doit également être couverte par la taxonomie.
  • La recherche et l’innovation dans le domaine nucléaire doivent bénéficier d’une plus grande flexibilité et sécurité.
  • En vertu du principe de la neutralité technologique, les investissements nucléaires ne doivent pas être soumis à des obligations de publication spécifiques.

«Nous savons que ce thème reste un sujet très complexe au niveau politique», a ajouté Yves Desbazeille. Toutefois, nous estimons que les problèmes soulevés doivent être abordés afin de garantir que le principe de la neutralité technologique ancré dans la taxonomie soit respecté. Foratom s’est par ailleurs engagé à soutenir la Commission européenne lorsque cela sera nécessaire.

Source

S.D./C.B. d’après un communiqué de presse de Foratom du 11 janvier 2022

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre