Projet Nuward: les autorités de sûreté nucléaire collaborent en vue de l’homologation

La coneption du petit réacteur modulaire Nuward fera l’objet d’une pré-évaluation menée par l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN), en collaboration avec les autorités de sûreté tchèque et finlandaise. Cette démarche vise à favoriser l’accélération de l’octroi de licences internationales pour les réacteurs SMR.

17 juin 2022
SMR de Nuward
Nuward est une centrale SMR comprenant deux réacteurs indépendants de 170 MW chacun.
Source: Nuward Consortium

Le petit réacteur modulaire (SMR) développé par le consortium Nuward en France sous la houlette du fournisseur d’énergie Électricité de France (EDF) est actuellement en phase de conception. Il s’agit ici de choisir les principales caractéristiques techniques en vue d’offrir une solution compétitive.

«Le déploiement des technologies SMR et leur compétitivité sur le marché de l’énergie exigent non seulement le développement de certaines innovations technologiques fondamentales, mais aussi un processus de production en série et un cadre réglementaire clair, indique EDF. Par conséquent, l’harmonisation des réglementations et des exigences en Europe et au-delà constitue un élément essentiel pour renforcer les aspirations à la standardisation de la conception, la production en série en usine et pour limiter les adaptations de la conception aux exigences spécifiques de chaque pays.»

Pour «créer un nouvel élan dans l’harmonisation des réglementations pour les SMR», EDF entend encourager la collaboration européenne et contribue à l’accélération de l’homologation internationale des SMR. Le fournisseur d’énergie français envisage de soumettre le design de son réacteur Nuward à une pré-évaluation « menée par l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN), en collaboration avec les autorités de sûreté tchèque (SÚJB) et finlandaise (Stuk)».

«Cette revue tiendra compte de toutes les réglementations nationales actuelles de chaque pays, des objectifs de sûreté et des normes internationales les plus élevées, ainsi que des dernières connaissances et bonnes pratiques en la matière, indique EDF. Les discussions techniques dans le cadre de cette collaboration permettront aux autorités concernées, ASN, STUK et SUJB, d’accroître leurs connaissances respectives des pratiques réglementaires de chaque pays au niveau européen et d’améliorer la capacité de NUWARD™ à anticiper les défis des processus de certification internationaux ainsi que les besoins du futur marché.»

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) entend elle aussi faciliter l’utilisation de SMR et d’autres technologies nucléaires avancées. Au printemps 2022, elle a mis en œuvre la Nuclear Harmonization and Standardization Initiative (NHSI) afin de réunir les décisionnaires politiques, les autorités de surveillance, les développeurs, les fabricants et les exploitants et permettre l’élaboration d’approches réglementaires et industrielles communes pour les petits réacteurs modulaires. EDF participe à cette initiative.

Source

B.G./A.T. d’après le communiqué de presse d’EDF du 2 juin 2022

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre