Serbie: projet de construction d'un centre de technologie nucléaire

Le gouvernement serbe et Rosatom ont signé un accord-cadre général portant sur la construction d'un centre de sciences et de technologies nucléaires, ainsi qu’un accord relatif à la création d'une coentreprise pour la mise en œuvre du projet en Serbie.

15 déc. 2021

L’accord-cadre a été signé par Nenad Popović, ministre serbe de l’Innovation et du Développement technologique, et Evgeny Pakermanov, président de Rusatom Overseas. Les accords permettront de lancer la construction en Serbie d’un centre de médecine nucléaire comportant des installations de production pour les produits radiopharmaceutiques au cours des trois prochaines années.

«Nous sommes heureux d'avoir fixé, en collaboration avec nos partenaires serbes, les étapes concrètes ainsi qu’un calendrier provisoire pour la mise en œuvre de ce projet qui fera intervenir des technologies nucléaires russes innovantes. Le complexe radiopharmaceutique et le centre de médecine nucléaire mettront à la disposition des citoyens serbes des solutions high-tech notamment pour le traitement de maladies oncologiques», a expliqué Alexey Likhachev, directeur de Rosatom.

«Il s'agit d’un jour historique dans les relations entre la Serbie et la Russie», a déclaré Nenad Popović. Grâce à cet accord, la Serbie figurera à nouveau dans la liste des pays européens capables de mener des travaux de recherche dans le domaine de la technique nucléaire. La Serbie pourra ainsi faire face aux défis qui se posent à elle dans les domaines de la santé, de la science et de la recherche. «Nous recevons déjà des demandes de nos voisins qui souhaiteraient utiliser les capacités du centre et de nos scientifiques. La signature de cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour le développement des relations entre la Serbie et la Russie dans le domaine de la technique nucléaire», a déclaré M. Popović.

En utilisant des technologies de pointes, le futur centre apportera une contribution importante au développement du pays. Cela comprend la fabrication de radioisotopes à des fins médicales et industrielles ainsi que de silicium dopé pour les différents segments industriels et l’étude de la composition des minerais, des minéraux et des échantillons environnementaux.

«Notre coentreprise nous permettra de mettre au point une installation de production radiopharmaceutique pour le diagnostic et le traitement de différentes maladies, en collaboration avec nos partenaires serbes, dans le cadre d'une première étape de développement. Cela contribuera de manière essentielle au développement de la médecine nucléaire moderne en Serbie et dans toute la région. Nous prévoyons de lancer la mise en œuvre pratique du projet en 2022», a précisé M. Pakermanov.

Source

A.D./C.B. d'après un communiqué de presse de Rosatom du 9 décembre 2021

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre