18.01.2021

Corée du Sud: demandes de prolongation pour les tranches de Shin-Hanul

Korea Hydro & Nuclear Power Co. Ltd.  (KHNP) a demandé une prolongation du délai d'autorisation du programme de construction des tranches Shin-Hanul 3 et 4 jusqu’à 2023.

Korea Hydro & Nuclear Power – une filiale de l’entreprise publique Korea Electric Power Corporation (Kepco) – avait prévu d’achever la construction des deux tranches Shin-Hanul 3 et 4 du type APR-1400 respectivement fin 2022 et fin 2023. Les travaux préparatoires avaient toutefois été suspendus en raison des projets de sortie du nucléaire du gouvernement sud-coréen. Actuellement, deux tranches APR-1400 sont en construction sur le site de Shin-Hanul.

D’après le mensuel Business Korea, le droit en vigueur rend caduque l’autorisation de production d’électricité déjà délivrée pour Shin-Hanul 3 et 4 si le permis de construire n’est pas remis le 26 février 2021. KHNP a donc demandé une prolongation de ce délai jusqu’à fin 2023.

La Corée du Sud compte actuellement 24 tranches nucléaires en exploitation, pour une puissance électrique globale de 22’000 MW. La part du nucléaire du pays s’établit actuellement à un tiers. Dans le cadre d'une stratégie énergétique à long terme destinée à réduire la dépendance du pays vis-à-vis des combustibles fossiles et de l’énergie nucléaire, le gouvernement sud-coréen prévoit de désaffecter onze tranches nucléaires d’ici fin 2030.

Source: 
M.A./C.B. d’après NucNet du 13 janvier 2021 et Business Korea du 12 janvier 2021