16.12.2013

Etats-Unis: fin de parcours pour le projet Nine-Mile-Point 3

UniStar Nuclear Energy LLC a formellement retiré sa demande d’autorisation combinée de construction et d’exploitation (Combined License, COL) pour le projet de tranche nucléaire Nine-Mile-Point 3.

Il y a quatre ans, UniStar avait déjà demandé à l’Autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) de repousser l’examen de sa demande COL pour le projet de construction de Nine-Mile-Point 3, l’entreprise souhaitant dans un premier temps se concentrer sur la construction sur le site de Calvert Cliffs.

Marc Finley, CEO et président d’UniStar, explique dans un entretien que l’entreprise a décidé d’abandonner entièrement la demande COL, notamment en l’absence de garantie de prêt pour Nine-Mile-Point 3. Le prix du courant aurait aussi joué un rôle dans la décision.

UniStar a été fondée en 2007 comme coentreprise de l’Americain Constellation Energy Inc. (CEG) et du Français EDF SA, dans le but de construire et d’exploiter de nouvelles centrales nucléaires aux Etats-Unis et au Canada, de préférence du type US EPR. En 2010, les deux entreprises se sont mises d’accord sur une reprise de l’intégralité d’UniStar par EDF.

Outre le projet désormais abandonné de Nine-Mile-Point 3, UniStar a une demande COL en cours pour une tranche sur le site de Calvert Cliffs. La loi américaine n’autorisant pas la propriété exclusivement étrangère, ou même seulement une part étrangère majoritaire dans la possession d’une centrale nucléaire aux Etats-Unis, la NRC ne peut pas poursuivre le traitement de la demande.

Source: 
M.A./T.M. d’après UniStar Nuclear LLC, lettre à la NRC du 26 novembre 2013