03.08.2020

Signature d’accords pour la nouvelle tranche en projet à Dukovany

Le gouvernement tchèque et l’électricien Skupina CEZ a.s, détenu majoritairement par l’État, ont signé des accords portant sur l’extension en projet de la centrale nucléaire de Dukovany.

Le 28 juillet 2020, le ministre tchèque de l’Industrie Karel Havlicek et le CEO de CEZ, Daniel Benes, ont signé des accords qui règlementent le cadre général et la première phase de l’extension de la centrale nucléaire de Dukovany. CEZ devra sélectionner un fournisseur de réacteur et négocier avec lui un contrat d’ici fin 2024. La construction de la nouvelle tranche de la génération III+ pourrait être lancée en 2029 et mise en service en 2036. Les coûts de ce projet sont estimés entre 5,9 et 6,9 milliards de dollars américains,

Le gouvernement a autorisé un modèle de financement mi-juillet 2020. Celui-ci prévoit que l’État accordera un prêt sans intérêts à CEZ. Par ailleurs, l’État achètera l’électricité produite par la nouvelle installation à un prix convenu au préalable puis la revendra sur le marché boursier, avec gain ou perte. Ces plans doivent être autorisés par la Commission européenne afin de garantir qu’ils sont bien conformes aux prescriptions européennes en matière d'aides d’État.

Six tranches au total sont en exploitation en République tchèque. Les quatre réacteurs VVER-440 présents sur le site de Dukovany ont été mis en service entre 1985 et 1987 et devraient être connectés au réseau au plus tard entre 2045 et 2047. Deux tranches VVER-1000 sont en exploitation sur le site de Temelin. La part du courant nucléaire du pays s’établit à environ 35%.

En 2014, faute d'avoir pu obtenir des garanties d’État pour le projet, CEZ avait suspendu la procédure d'appel d’offres pour la construction de deux tranches sur le site de Temelin.

Le ministre de l’Industrie, Karel Havlicek, et le CEO de CEZ, Daniel Benes, signent des contrats portant sur l’extension de la centrale nucléaire de Dukovany.
Source: Ministère tchèque de l’Industrie et du Commerce
Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse du ministère tchèque de l’Industrie et du Commerce du 28 juillet 2020