11.02.2020

Une nouvelle grosse commande de démantèlement pour GNS

Le groupe GNS a été mandaté par PreussenElektra GmbH du désassemblage de la cuve de pression de l’ensemble du parc nucléaire de cette dernière.

Le projet mené par GNS (Gesellschaft für Nuklear-Service mbH), nommé ReaDi (Reactor Dismantling), comprend le désassemblage intégral ainsi que l’emballage adapté au stockage final de six cuves de pression, d’un poids compris entre 400 et 500 tonnes. Le projet devrait s’étendre sur dix ans au total.

Höfer & Bechtel GmbH, qui appartient pour majorité au groupe GNS, prendra en charge le désassemblage des cuves de pression, et GNS, en tant que spécialiste dans le domaine de la gestion des déchets, sera elle-même responsable de l’emballage en vue du stockage final des éléments désassemblés, ainsi que de la conduite du projet. Les deux entreprises bénéficieront du soutien de WTI (Wissenschaftlich-Technische Ingenieurberatung GmbH), filiale de GNS.

PreussenElektra exploite les tranches nucléaires de Brokdorf, Grohnde, Grafenrheinfeld, Isar 1 et 2, Stade, Unterweser et Würgassen. Dans le cadre de la sortie accélérée du nucléaire décidée en 2011 par le gouvernement allemand, Brokdorf et Grohnde cesseront leur fonctionnement de puissance au plus tard le 31 décembre 2021, et Isar 2 au plus tard fin 2022. Isar 1 et Unterweser ont quant à elle été arrêtées en 2011, de même que six autres tranches, et Grafenrheinfeld en 2015. Würgassen avait été déconnectée du réseau en 1994 pour des raisons économiques, et Stade en 2003.

Source: 
M.A./C.B. d'après un communiqué de presse de GNS du 7 février 2020