La Pologne annonce de la construction de deux centrales nucléaires en parallèle

Jacek Sasin, vice-Premier ministre polonais, a annoncé aux médias polonais la construction parallèle des deux premières centrales nucléaires du pays. La première sera construite dans le cadre d’une collaboration entre l'État polonais et l’entreprise américaine Westinghouse Electric Company sur le site de Lubiatowo-Kopalino. La seconde sur le site de Patnow, en partenariat avec l’entreprise sud-coréenne Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP). Elle sera financée par des fonds privés tout en bénéficiant du soutien de l'État polonais. Les deux installations devraient être connectées au réseau en 2033.

3 nov. 2022
Jacek Sasin a visité la centrale nucléaire sud-coréenne de Shin-Kori
Fin octobre 2022, Jacek Sasin, vice-Premier ministre et ministre de la Supervision des actifs polonais, a visité la centrale nucléaire sud-coréenne de Shin-Kori.
Source: Compte Twitter du ministère polonais de la Supervision des actifs publics

La Pologne souhaite entrer dans le nucléaire et construire de gros réacteurs à eau sous pression éprouvés des générations III et III+, pour une puissance installée comprise entre 6000 et 9000 MW. Le premier projet concerné est un projet public qui portera sur le site de Lubiatowo-Kopalino, dans la commune de Choczewo, sur la mer Baltique.

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a annoncé le 28 octobre 2022 dans une communication Twitter que la Pologne avait choisi l’entreprise américaine Westinghouse pour fournir la technologie de réacteur de cette première centrale nucléaire: «Une alliance américano-polonaise forte pour garantir le succès de nos initiatives communes. Suite aux discussions menées avec la vice-présidente américaine, Kamala Harris, et la ministre américaine de l’Énergie, Jennifer Granholm, nous confirmons que notre projet nucléaire utilisera la technologie fiable et sûre de Westinghouse Electric Company.» La décision de la Pologne a été saluée sur Twitter par les deux femmes. Des entreprises américaines, françaises et sud-coréennes avaient remis des offres pour fournir les réacteurs.

Celle de Westinghouse portait sur la construction de six tranches AP1000 et avait été déposée le 12 septembre 2022. Elle était assortie d'une étude de faisabilité détaillée et s’inscrivait dans le cadre d’un accord interétatique conclu entre les États-Unis et la Pologne.

Un projet nucléaire privé à Patnow, en collaboration avec la Corée du Sud
Le 31 octobre 2022, le vice-Premier ministre polonais, Jacek Sasin, a également annoncé à la chaîne de télévision polonaise Polsat que la Pologne souhaitait mettre en service deux centrales nucléaires d’ici à 2033. Il a fait référence à la signature d'une déclaration d’intention relative à un programme de développement d'une centrale nucléaire sur le site de Patnow, dans le centre de la Pologne. Le document a été signé le jour même par le ministère polonais de la Supervision des actifs publics, le ministère sud-coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie, les énergéticiens polonais ZE PAK et Polska Grupa Energetyczna SA (PGE), et le fournisseur de réacteur sud-coréen KHNP. D'après M. Sasin, le projet nucléaire de Patnow sera financé par des fonds privés tout en bénéficiant du soutien du gouvernement polonais.

Dans la déclaration du gouvernement polonais concernant le projet de Patnow, M. Sasin a précisé: «Nous avons besoin de sources d’énergie abordables et stables en Pologne. L’énergie nucléaire est indispensable […], en particulier dans le contexte géopolitique actuel. L’initiative de ZE PAK et de PGE revêt un intérêt particulier car elle met en œuvre les objectifs stratégiques de la Pologne ainsi que les efforts déployés par cette dernière pour bénéficier d'une énergie à moindres coûts et pour être indépendante au plan énergétique. La politique énergétique polonaise d’ici à 2040, adoptée par le gouvernement en 2021, mentionne Patnow comme site nucléaire possible.» Il souligne également les autres avantages d’un tel projet nucléaire, à savoir: la création d’environ 40'000 emplois sur le sol polonais et de nombreuses commandes pour l'économie polonaise, et par là, des recettes fiscales importantes pour le pays.

La Pologne envisage déjà de construire une troisième centrale sur un autre site
D'après l’agence d’information sur l’énergie nucléaire NucNet, les dernières déclarations de Jacek Sasin laissent penser qu’une centrale nucléaire à Patnow pourrait compléter les projets de construction de jusqu’à six réacteurs sur un ou plusieurs sites dans le cadre du programme nucléaire du gouvernement polonais. M. Sasin a par ailleurs déclaré à Radio 1 que les deux investissements – celui de Westinghouse et celui de KHNP – étaient complémentaires. «Nous mènerons le gros projet américano-polonais en même temps». Le vice-Premier ministre a justifié sa déclaration en expliquant qu’il ne souhaitait pas donner le sentiment que le projet avec les Sud-Coréens remplacerait celui avec les Américains. «Il s’agit de deux projets complémentaires.» La participation de KHNP au projet Patnow ne permettra pas seulement de fournir une technologie de réacteur, mais aussi d’injecter du capital sud-coréen. D’après une déclaration du gouvernement, les entreprises ZE PAK, PGE et KHNP doivent encore aborder les détails de ces investissements.

Et M. Sasin aurait également annoncé que la Pologne projetait de construire une troisième centrale nucléaire dans le cadre de son programme gouvernemental, sans toutefois préciser si celle-ci fera intervenir Westinghouse. M. Sasin considère l’énergie nucléaire comme «un élément fondamental» du mix énergétique polonais, qui soutient le recours à des énergies renouvelables.

Source

B.G./C.B. d’après NucNet du 1er novembre 2022; un communiqué de presse du ministère polonais de la Supervision des actifs publics du 31 octobre 2022; l’article de Polsatnews.pl du 31 octobre 2022, et des tweets de Mateusz Morawiecki, Jennifer Granholm et Kamela Harris

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre