09.10.2018

La Russie et l’Inde signent un plan d’action pour de nouvelles centrales nucléaires

La Russie et l’Inde ont décidé de davantage solliciter les fournisseurs indiens dans le cadre des nouvelles constructions en projet, à savoir six tranches nucléaires russes. Un plan d’action correspondant a été signé lors du 19e sommet bilatéral entre les deux pays, qui a eu lieu à New-Delhi.

Alexeï Likhachov, chef du groupe étatique russe Rosatom, et Kamlesh Vyas, président du Department of Atomic Energy indien, ont signé un accord qui prévoit que l’industrie indienne sera davantage sollicitée dans le cadre du projet de nouvelles constructions. Celui-ci porte sur la construction de six réacteurs du type russe VVER sur un site encore indéterminé. Le plan d’action tient compte de la volonté des deux pays d’approfondir leur collaboration dans le cadre de projets nucléaires menés dans des pays tiers et dans les technologies nucléaires innovantes.

Actuellement, deux tranches du type russe VVER-1000 sont en exploitation sur le site indien de Kudankulam, deux autres sont en construction, et deux autres sont en projet. M. Likhachev a indiqué lors du sommet que son entreprise comptait lancer dans un futur proche de nouvelles constructions sur un autre site, et que dans le cadre du programme «Make in India» du Premier ministre Narendra Modi, les entreprises indiennes interviendraient davantage. Dans un communiqué commun, le président russe Vladimir Poutine et M. Modi ont déclaré que la collaboration des deux pays dans le domaine nucléaire civil représentait une part importante du partenariat stratégique qui contribuera à la sécurité d’approvisionnement en Inde et au respect des engagements climatiques pris dans le cadre de l’Accord de Paris.

Source: 
M.R./C.B. d’après les WNN du 5 octobre 2018