13.10.2021

La start-up sur la fusion Focused Energy collecte des capitaux de départ

La start-up allemande Focused Energy, qui souhaite développer une approche de fusion par confinement inertiel destinée à une utilisation commerciale, a achevé avec succès sa première ronde de financement et a collecté 15 millions de dollars comme capital de départ.

L’investisseuse principale de Focused Energy est la société de capital-risque Prime Movers Lab. Ont également participé à la première ronde de financement l’ancien joueur de base-ball et entrepreneur Alex Rodriguez, l’entrepreneur Marc Lore et l’investisseur Tony Florence.

«Nous sommes fiers d’avoir attiré des investisseurs de leur envergure. Leurs participations considérables nous permettent d'avancer dans notre mission de développer la fusion par laser. Notre objectif est de mettre en service notre première installation expérimentale d’ici quatre ans», a expliqué le CEO de l’entreprise, Thomas Forner.

«Notre marché offre des conditions jusqu’alors impossibles en vue d’une transition vers des sources d’énergie plus abordables et plus efficaces», a déclaré Dakin Sloss, fondateur de Prime Movers Lab. L’équipe de Focused Energy souhaite faire de la fusion par confinement inertiel (IFE) une technologie sûre et évolutive à même de garantir un approvisionnement énergétique respectueux du climat et qui utilise des ressources disponibles dans le monde entier.

«L’objectif urgent de contenir le réchauffement planétaire nécessite de nouvelles technologies de production d’énergie propres, notamment au regard du besoin énergétique croissant de l’humanité», estime M. Lore. Focused Energy a mis au point une approche innovante de production énergétique propre qui apportera une contribution précieuse au développement durable des villes dans le futur.

Objectif: un réacteur de fusion par confinement inertiel opérationnel

La start-up allemande Focused Energy, fondée en août 2021, travaille actuellement sur une méthode de production efficace et contrôlée d’énergie de fusion en utilisant des rayons laser haute puissance capables de déclencher une réaction de fusion – une technique aussi appelée fusion par confinement inertiel, ou IFE (Inertial Fusion Energy). Grâce à la combinaison de lasers à impulsions hautement énergétiques et de lasers pétawatt ultrarapides, Focused Energy prévoit de mettre en œuvre un nouveau processus au cours duquel, dans un premier temps, le laser comprimera le combustible de fusion avant que le laser pétawatt à impulsions courtes ne génère ensuite une réaction de fusion. Dans le cadre d’une mise en œuvre réussie, ce procédé génèrera un gain d’énergie correspondant à environ cent fois l’énergie fournie par les lasers, ce qui représentera un excédent d’énergie propre et respectueuse du climat en vue d’une utilisation commerciale.

L'approche de Focused Energy repose sur les derniers résultats de la recherche sur la fusion par confinement inertiel menée au Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL), en Californie du Nord, où le laser de la National Ignition Facility (NIF) a déjà permis d’enregistrer un rendement record de 1,3 MJ d’énergie de fusion. L’énergie de fusion générée correspond environ à 70% de l'énergie laser utilisée pour allumer le combustible de fusion. Ainsi, d'après Focused Energy, un gain énergétique net dans le cadre de l’IFE est à portée de main. Les résultats scientifiques prometteurs des derniers temps associés aux progrès considérables réalisés dans la technologie laser rendent désormais possible la construction d’un réacteur de fusion par confinement inertiel et la production d’énergie propre par ce biais au cours de la prochaine décennie.

L’équipe de création et de direction de la start-up Focused Energy: son CEO, Thomas Forner (3e en partant de la gauche.), l'ingénieure Anika Stein et les deux physiciens Markus Roth (1er en partant de la gauche) et Todd Ditmire (4e en partant de la gauche).
Source: Focused Energy
Source: 
M.A./C.B. d’après un communiqué de presse de Focused Energy du 23 septembre 2021