La Chine prévoit de construire six nouvelles tranches nucléaires

À l’issue de travaux préparatoires de plusieurs années ainsi que d’une évaluation et d’un examen exhaustifs, les projets nucléaires sur les sites chinois de Sanmen (province de Zhejiang), de Haiyang (province de Shandong) et de Lufeng (province de Guangdong) ont été autorisés. Les décisions concernées ont été prises par le Conseil d’État chinois, en présence du Premier ministre Li Keqiang, le 20 avril 2022.

29 avr. 2022
La centrale nucléaire de Sanmen en Chine
Deux tranches AP1000 sont déjà en exploitation sur le site chinois de Sanmen. Deux autres sur les quatre CAP1000 en projet (version chinoise de l’AP1000) seront également construites sur ce site.
Source: Sanmen Nuclear Power Company

Les projets nucléaires qui viennent d’être autorisés étaient déjà mentionnés dans les plans quinquennaux chinois. D’après le quotidien d’État China Daily, deux tranches CAP1000 – la conception chinoise correspondant à l’AP1000 – sont en projet sur les sites de Sanmen et de Haiyang. Initialement, deux réacteurs AP1000 étaient prévus à Lufeng, mais les projets ont été reportés de plusieurs années et d’après le China Daily, les responsables ont finalement décidé de recourir à une conception indigène.

Westinghouse Electric Company se réjouit de la construction prévue de quatre autres tranches basées sur la technologie AP1000. La Chine compte quatre AP1000 en exploitation depuis 2018: Sanmen 1 et 2 ainsi que Haiyhang 1 et 2. Deux autres sont en construction sur le site de Vogtle, dans l’État américain de Géorgie. La construction des deux réacteurs AP1000 Virgil C. Summer 2 et 3, dans l’État de Caroline du Sud, est interrompue depuis plus d’un an.

En vertu du 14e plan quinquennal (2021–2025) publié en mars 2022 par la Commission nationale de développement et de réforme et l’Autorité nationale de l’énergie, le gouvernement s’engage à augmenter la puissance nucléaire installée de 51 GW à fin 2020 à 70 GW d’ici à 2025. Le plan prévoit également un encouragement de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins de chauffage des zones d’habitation et zones industrielles, et de désalinisation de l’eau de mer. Dans deux villes – Haiyang, dans la province de Shandong, et Haiyan, dans la province de Zhejiang – la chaleur à distance nucléaire est déjà utilisée avec succès.

Source

M.A./C.B. d’après le China Daily du 22 avril 2022 et un communiqué de presse de Westinghouse Electric du 26 avril 2022

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre