NuScale: la NRC homologue la première conception d’un SMR pour les États-Unis

Le 20 janvier 2023, l'autorité américaine de sûreté nucléaire (NRC) a autorisé la première homologation officielle d'un petit réacteur modulaire (SMR) pour les États-Unis: le SMR de 50 MW de NuScale. Douze modules de ce type peuvent être assemblés pour former une centrale VOYGR. L'autorité a publié le règlement définitif dans le Registre officiel du gouvernement fédéral des États-Unis.

24 janv. 2023
Centrale nucléaire de NuScale
Une centrale nucléaire du type VOYGR de NuScale se compose de plusieurs SMR. L’autorité de sûreté nucléaire américaine, la NRC, a homologué la conception de la variante de 50 MW du SMR. Elle examinera cette année la conception de la variante de 77 MW.
Source: NuScale via Businesswire

Le 31 décembre 2016, NuScale avait remis à la NRC une demande d’homologation de la conception de son SMR en vue d'une utilisation sur le sol américain. Il s'agit d’un SMR à eau sous pression d’une puissance électrique de 50 MW. La NRC avait autorisé l’examen du SMR en mars 2018. Le 28 août 2020, l’autorité avait publié le rapport final relatif à l'évaluation de la sécurité (Final Safety Evaluation Report) de la conception développée par NuScale en tant que seizième et dernière étape de l’examen de la Design Certification Application (DCA). Elle avait titré celui-ci: «La NRC autorise la première conception d’un petit réacteur modulaire pour les États-Unis».

La commission de la NRC a ensuite donné son feu vert pour l’homologation de la conception et demandé aux collaborateurs de la NRC le 29 juillet 2022 d’«édicter un règlement définitif [final rule] qui permette d’homologuer la conception du petit réacteur modulaire de NuScale en vue d'une utilisation aux États-Unis».

Le 19 janvier 2023, l'autorité a publié ce règlement définitif dans le Registre officiel du gouvernement fédéral des États-Unis. Le SMR de 50 MW de NuScale est ainsi la première conception d’un SMR et, au total, seulement la septième conception de réacteur, à être homologuée en vue d'une utilisation sur le sol américain. La NRC a précisé: «l’homologation entrera en vigueur le 21 février 2023 [soit 30 jours plus tard]. Elle met ainsi à la disposition des États-Unis une nouvelle source d'énergie propre qui contribuera à faire baisser les émissions dans l’ensemble du pays». «Le règlement définitif permet aux énergéticiens de demander une licence combinée [COL] de construction et d’exploitation d'un réacteur basé sur la conception SMR de NuScale.» Toutefois, cette homologation s’applique uniquement pour la conception de 50 MW du SMR.

NuScale a augmenté la puissance d'un module de SMR de 50 à 60 MW en 2018 et de 60 à 77 MW en 2020. Pour la variante de 77 MW, l’entreprise a donc été contrainte de déposer une demande de Standard Design Approval (SDA) le 1er janvier 2023. La première centrale nucléaire de NuScale sera construite avec six modules de 77 MW sur le terrain du Carbon Free Power Project (CFPP), à proximité d’Idaho Falls. Le premier module sera mis en service en 2029. La demande de COL est attendue pour 2024.

«Les SMR ne sont désormais plus un concept abstrait», estime Kathryn Huff du Département américain de l’énergie (DOE). «Ils sont non seulement réels mais aussi opérationnels grâce au travail prodigieux de NuScale, de la communauté universitaire, de nos laboratoires nationaux, des partenaires industriels, et de la NRC.»

Source

B.G./C.B. d'après des communiqués de presse du DOE du 20 janvier 2023 et du 2 septembre 2020, et des communiqués de presse de NuScale du 4 janvier 2023 et du 10 novembre 2020

Restez informé-e!

Abonnez-vous à notre newsletter

Vers l’abonnement à la newsletter

Profitez de nombreux avantages

Devenez membre du plus grand réseau nucléaire de Suisse!

Les avantages en tant que membre