Dieser Artikel ist nur in französischer Sprache verfügbar.
05.10.2006

Pas d'autres arrêts de centrales nucléaires en Suède d'ici 2010

Le nouveau premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt a déclaré le 6 octobre 2006 au Parlement que pendant le mandat de 2006 à 2010 de l'«Alliance pour la Suède», désormais au pouvoir, aucune autre centrale nucléaire ne serait arrêtée dans le pays pour raisons politiques.

Les deux tranches de Barsebäck arrêtées sous le gouvernement social-démocrate précédent ne seront cependant pas remises en service, et aucune autorisation de construction de nouvelle centrale nucléaire ne sera accordée non plus. Les demandes d'élévations de puissance seront par contre examinées.
Les partis de centre-droit regroupés au sein de «l'Alliance pour la Suède» ont gagné les élections législatives en septembre 2006.
La Suède dispose actuellement de dix tranches nucléaires en service qui couvrent quelque 45% des besoins en électricité du pays.

Quelle: 
M.A./C.P. d'après un discours du premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt du 6 octobre 2006

Newsletter abonnieren

Wählen Sie in der Liste die Newsletter aus, die Sie abonnieren möchten.
Wählen Sie in der Liste die Newsletter aus, die Sie abonnieren möchten.
Der Schutz Ihrer Privatsphäre ist uns wichtig. Die angegebenen Daten werden zum genannten Zweck verwendet. Durch Anklicken des Kästchens erklären Sie sich damit einverstanden, dass Ihre Daten gemäss unserer Datenschutzerklärung bearbeitet werden. Sie können abonnierte Newsletter jederzeit abbestellen.